•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour aux sources à Québec pour Félix Auger-Aliassime

Félix Auger-Aliassime rencontre des admirateurs à Québec

Les sourires étaient nombreux chez les jeunes fans de Félix Auger-Aliassime

Photo : Radio-Canada / Vincent Archambault Cantin

Radio-Canada

Félix Auger-Aliassime a fait de la place dans son horaire fort chargé de tennisman professionnel pour venir à Québec aujourd'hui, question d'offrir une clinique de tennis aux jeunes de la relève. Un retour aux sources où tout a commencé pour la nouvelle coqueluche du circuit de l'ATP.

L'événement bénéfice était organisé par l'Académie de tennis Hérisset-Bordeleau, qui appartient depuis l'an dernier à Sam Aliassime, le père de Félix. Ce dernier était le premier surpris et heureux de voir que son fils pouvait faire le voyage malgré une saison de tennis exigeante.

Après avoir passé quelques temps avec lui sur la route, je suis vraiment ravi qu'il ait pris le temps de venir aujourd'hui à l'Académie, a confié d'emblée Sam Aliassime, assis aux côtés de son fils.

Retour aux sources à Québec pour Félix Auger-Aliassime

Même si cela signifiait de sacrifier du temps de repos, Félix Auger-Aliassime, dont la résidence est maintenant à Monaco, tenait à être présent.

Ça me touche beaucoup d'être ici. C'est ici que j'ai grandi. C'est ici que j'ai appris beaucoup de choses sur le terrain mais aussi hors du terrain avec mon père, a témoigné le jeune pro de 19 ans.

Ça me touche beaucoup de revenir et de partager avec la prochaine génération.

Félix Auger-Aliassime
1A18BC74-5891-4CFA-B565-6E001B3B07D9

Félix Auger-Aliassime rencontre fans au club avantage de Québec

Photo : Radio-Canada / Vincent Archambault Cantin

Le joueur de tennis estime que cette rencontre avec les jeunes de Québec est différente qu'avec ceux de Paris ou de New York par exemple. Ici, je peux comprendre les jeunes. J'ai été dans leur soulier.

Plusieurs jeunes de 5 à 10 ans ont donc eu la chance d'une vie. En plus de rencontrer leur idole, ils ont pu s'abreuver des conseils de la 21e raquette mondiale.

L'activité, qui se poursuivait avec un mini-tournoi en après-midi, visait à amasser des fonds pour la relève tennistique.

En plus de servir au développement de jeunes talents, l'Académie veut ainsi financer des voyages pour des tournois hors Québec et même à l'extérieur du pays.

Questionné sur son ascension fulgurante vers l'élite mondiale du tennis, Auger-Aliassime dit apprendre à composer avec la pression grâce à son entraineur et un psychologue sportif. Évidemment, il y a un ajustement par rapport à la pression médiatique. Il faut que j'apprenne à ne pas trop m'exposer à ça.

Auger-Aliassime s'envolera dans les prochains jours Asie pour participer au tournoi de Chengdu, en Chine, le 23 septembre.

Québec

Tennis