•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

24 heures de nettoyage dans le fond du Saint-Laurent

Nathalie Lasselin

Photo : Nathalie Lasselin

Radio-Canada

Plusieurs plongeurs, dont l’exploratrice et cinéaste sous-marine Nathalie Lasselin, vont ratisser le fond du fleuve Saint-Laurent cette fin de semaine à la hauteur de l'arrondissement de Lachine afin d'en retirer les nombreux déchets.

Coordonnée par le Groupe de recommandations et d’actions pour un meilleur environnement (GRAME), Mission 100 tonnes et Odyssée urbaine aquatique, l'Opération nettoyage 360° prévoit d'attirer quelque 200 participants.

Nathalie Lasselin, qui ratisse les profondeurs du fleuve depuis plus d'une décennie, ne cesse de monter au front pour sensibiliser le public à l'importance de sa protection.

J'avais envie de retourner voir le fleuve et m'impliquer encore plus pour mon environnement de vie. J'ai donc fait appel à différents organismes pour se joindre à moi, pour nettoyer non seulement le lit du fleuve mais aussi les rives.

Nathalie Lasselin, exploratrice et cinéaste sous-marine

Les participants vont se relayer durant 24 heures, à la fois sous l'eau et sur terre, afin de pouvoir extraire le maximum de débris et déchets. Les organisateurs estiment pouvoir retirer du fleuve plus ou moins deux tonnes d'objets polluants.

Il y aura le club d'aviron, des kayakistes, des apnéistes, des plongeurs, des scouts, des bénévoles, des gens de tout horizon et de toute classe sociale [...] Tout le monde se sent touché par son environnement de vie, explique Nathalie Lasselin, en entrevue sur RDI Matin.

Je m'attends à trouver absolument tout et n'importe quoi, ça veut dire des canettes, des bouteilles. Il peut aussi y avoir des appareils photos, des vélos, des pneus, des briques [...]. Je pense qu'on peut être assez surpris par ce qu'on peut trouver, on sait même qu'il y a une voiture qui doit être récupérée, ajoute l'exploratrice et cinéaste sous-marine.

La mise à l’eau est prévue ce midi au quai de Lachine. La sécurité des plongeurs sera assurée par les sauveteurs de la Garde côtière.

D'autres activités, comme la projection de documentaires axés sur la protection maritime, seront proposées.

Des rencontres sont également prévues la semaine prochaine avec les autorités municipales pour s'assurer que les actions menées n'aient pas de répercussions négatives sur l'écosystème du fleuve.

Cette initiative de grande envergure est la première d'une série de 10 opérations de nettoyage qui auront lieu à différents endroits sur l'île de Montréal, à la fois sur les berges, dans l'eau et sur l'eau.

Grand Montréal

Pollution