•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tragédie de Lac-Mégantic : Thomas Harding est exclu de la poursuite civile

Thomas Harding en compagnie de son avocat, Me Tom, Walsh à leur arrivée au palais de justice de Sherbrooke.

Thomas Harding en compagnie de son avocat, Me Tom, Walsh à leur arrivée au palais de justice de Sherbrooke.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Radio-Canada

Le mécanicien de locomotive, Thomas Harding, qui était aux commandes du train qui a explosé en juillet 2013 à Lac-Mégantic n’est plus visé par un recours collectif, a appris Radio-Canada.

La requête en ce sens qui a été déposée vendredi après-midi au palais de justice de Lac-Mégantic devra toutefois être approuvée par le juge.

En échange, Thomas Harding accepte de collaborer avec les plaignants. L’avocat responsable du recours collectif, Me Daniel Larochelle, explique de M. Harding deviendra un témoin important lors d'un éventuel procès civil, qui devrait avoir lieu à l'automne 2020.

On a un meilleur intérêt pour les membres du recours collectif d’avoir M. Harding comme un témoin qui va nous parler des faits de la cause que de le poursuivre comme un défendeur

Me Daniel Larochelle, avocat responsable du recours collectif

Selon l’avocat, cette entente qui est le fruit de longues négociations permettra à Thomas Harding de révéler en cour « tous les éléments relatifs à la tragédie ».

Plus de 5000 personnes sont inscrites au recours collectif. Elles vont réclamer entre 100 et 200 millions de dollars aux compagnies ferroviaires Canadian Pacific et Montreal Maine et Atlantic Canada.

L’avocat Charles Shearson qui représente Thomas Harding affirme que son client attend avec impatience la fin des procédures pour passer à une autre étape.

M. Harding essaie de se rebâtir une vie, encore là, il vit encore des moments difficiles par rapport à tous ces événements-là, tous ces processus judiciaires. C’est sûr que de terminer ce processus judiciaire va certainement être un point positif.

Me Charles Shearson, avocat de Thomas Harding

Le juge Bureau étudiera la requête et annoncera le 20 septembre prochain au palais de justice de Lac-Mégantic s’il l’approuve.  

D'après les informations de Marie-Hélène Rousseau

Estrie

Accidents et catastrophes