•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les aînés pénalisés dans le prochain budget, selon Rachel Notley

Rachel Notley parle avec des aînées dans une résidence de Calgary.

Selon l'opposition, les subventions gouvernementales pour l'achat de médicaments d'ordonnance pourraient passer au couperet.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le prochain budget du gouvernement de Jason Kenney pourrait compromettre les services aux aînés, prévient la chef de l’opposition Rachel Notley de passage dans une maison de retraite à Calgary.

Selon elle, si le gouvernement suit les recommandations du rapport McKinnon sur l’état des finances publiques, le budget des services aux aînés serait réduit de 20 %. Les subventions gouvernementales pour l’achat de médicaments sur ordonnance pourraient ainsi être compromises.

Les conservateurs avaient promis que leurs cadeaux fiscaux de 4,5 milliards de dollars aux grandes entreprises ne nuiraient pas aux Albertains. Aujourd’hui, force est de constater que les aînées seront les premiers à payer le prix pour ces dons aux plus nantis.

Rachel Notley, chef de l’opposition

L’opposition critique aussi le manque de consultation gouvernementale dans la préparation du prochain budget qui doit être déposé en octobre. La formation de Rachel Notley entend tenir elle-même une série de consultations prébudgétaires. En septembre et en octobre, des membres de l'opposition iront à la rencontre de la population à Edmonton, à Grande Prairie, à Red Deer, à Lethbridge, à Fort McMurray et à Calgary.

En réaction aux déclarations de l’opposition, une porte-parole de la ministre des Aînés et du Logement, Josephine Pon, a écrit que les néo-démocrates « lancent des accusations sans fondement, soit pour semer la peur, soit pour aider leur ami Justin Trudeau et leur ami Jagmeet Singh ».

Alberta

Politique provinciale