•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Femme happée mortellement : le poids lourd pouvait-il circuler dans le Petit Champlain?

Le reportage de Nicolas Vigneault

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Radio-Canada

Un camion semi-remorque a happé mortellement une femme jeudi alors qu'elle marchait sur le trottoir du Petit Champlain, un quartier touristique achalandé. Le poids lourd pouvait-il circuler à cet endroit? La circulation est limitée, mais pas complètement interdite.

Selon la réglementation de la Ville, la circulation de transit est interdite aux poids lourds entre le Marché du Vieux-Port et près de la rue du Cap-Diamant.

Toutefois, il y a des exceptions. Un camion qui doit livrer des choses dans le secteur du port, c'est autorisé, a précisé le porte-parole de la Ville de Québec, David O'Brien.

La livraison locale est donc permise dans le Petit Champlain. Un camion semi-remorque qui doit desservir un chantier de construction du quartier peut donc y accéder.

Mais les manœuvres restent périlleuses dans ce quartier touristique aux rues étroites. Il est impossible pour un camion semi-remorque de tourner à droite à l'endroit où est survenu le drame sans utiliser les deux voies.

On va faire les changements qui s'imposent, mais on va prendre le temps de bien comprendre l'accident.

David O'Brien, porte-parole de la Ville de Québec
La circulation est entravée sur le boulevard Champlain.

La circulation était entravée jeudi sur le boulevard Champlain.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Un conducteur expérimenté

Rejoint en fin d’après-midi vendredi, le propriétaire de la compagnie impliquée, François Bouchard, a déploré un bête accident. Il a affirmé qu'il s'agit du premier drame du genre survenu en 30 ans de carrière.

Le propriétaire de Transport François Bouchard a ajouté que le conducteur était expérimenté et que son entreprise a des clients dans le secteur du port.

Il n'a toutefois pas précisé quel trajet était prévu jeudi soir lors de la tragédie.

Une politique sur la sécurité routière?

La Ville de Québec déposera une politique sur la sécurité routière bientôt. Selon le maire, ce drame semble être un bête accident.

Quand un camion comme ça embarque sur le trottoir, il n'y a pas de plan d'action, il n'y a pas de politiques qui peuvent empêcher ça. Les erreurs humaines on peut rien y faire, a-t-il souligné.

Le conseiller municipal Jean Rousseau

Le conseiller municipal Jean Rousseau

Photo : Radio-Canada

Le conseiller municipal du secteur, le district du Cap-aux-Diamants, soutient qu'il faut se pencher sur l'ensemble de la circulation à cet endroit.

Il y a toute la circulation du traversier qu'il faut gérer quand les gens tournent à gauche. Il y a aussi un terminus d'autobus à côté du traversier. Il y a le quai Chouinard, a énuméré Jean Rousseau.

Faut réenvisager comment on veut gérer cette circulation-là.

Jean Rousseau, conseiller municipal du District du Cap-aux-Diamants

Que dit le Port de Québec?

Plusieurs camionneurs doivent se rendre dans le secteur du Port de Québec pour effectuer des livraisons. L'administration a souligné par courriel que la réglementation est établie et appliquée par la Ville.

La porte-parole Marie-André Blanchet a écrit que la configuration du réseau routier sur Dalhousie rend ce secteur complexe pour la circulation lourde.

Il s’agit d’un choix logique et plus efficace pour eux d’emprunter le boulevard Jean-Lesage ou le boulevard Charest pour rejoindre les grands axes routiers, écrit-elle par courriel.

Le Port de Québec encourage également les camionneurs à utiliser une route alternative.

Avec les informations de David Rémillard et Nicolas Vigneault

Québec

Politique municipale