•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Felicity Huffman condamnée à 14 jours de prison

L'homme et la femme se tiennent par la main.

Felicity Huffman et son mari, William H. Macy, à leur entrée au palais de justice de Boston le 13 septembre 2019.

Photo : AFP/Getty Images / JOSEPH PREZIOSO

Radio-Canada

L'actrice américaine Felicity Huffman a reçu une sentence de 14 jours de prison et une amende de 30 000 $ US pour avoir versé des pots-de-vin afin de faciliter l'admission de sa fille dans une université prestigieuse.

Elle a aussi écopé de 250 heures de travail communautaire et d'un an de liberté supervisée. La comédienne est la première condamnée parmi la cinquantaine de parents accusés dans cette affaire de corruption.

La femme, qui était accompagnée de son mari William H. Macy au tribunal vendredi, devrait commencer à purger sa peine dans six semaines, le 25 octobre.

Devenue vedette mondiale après son passage dans la série Beautés désespérées (2004-2012), Felicity Huffman avait accepté de plaider coupable pour association de malfaiteurs en vue de transférer des fonds dans un but frauduleux.

Le bureau du procureur avait recommandé une peine d'un an de probation et 20 000 $ d'amende.

J'accepte sans réserve la décision d'aujourd'hui (...) il n'y a pas d'excuse ni de justification pour ce que j'ai fait, a assuré Felicity Huffman, dans une déclaration transmise par un porte-parole.

Je peux vous promettre que dans les mois et années à venir, je vais essayer de mener une vie plus honnête, donner un meilleur exemple à mes filles et ma famille, a ajouté l'actrice.

Lori Loughlin aussi accusée

L'actrice Lori Loughlin, qui fait aussi partie des parents américains accusés, avait indiqué qu’elle plaiderait non coupable, au risque d'écoper d'une peine alourdie en cas de condamnation.

Au total, 50 personnes sont poursuivies dans ce dossier de corruption destiné à faciliter l'entrée dans de prestigieuses universités d'enfants de clients fortunés.

Felicity Huffman avait admis avoir versé 15 000 $ à une société spécialisée dans la préparation aux examens pour que les résultats de sa fille aînée soient falsifiés.

Lors de l'annonce de sa décision de plaider coupable, en avril 2019, l'actrice avait exprimé ses regrets et dit avoir « honte » de ce qu'elle avait fait.

Avec les informations de Associated Press, et AFP

Célébrités

Arts