•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Société ontarienne du cannabis dans le rouge

Photo d'une main qui tient un téléphone cellulaire où est affiché une image de cannabis.

Une image du site web de la Société ontarienne du cannabis

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

La Presse canadienne

La société ontarienne du cannabis (SODC) rapporte des pertes de 42 millions de dollars pour son plus récent exercice financier.

La société d'État ontarienne chargée de la vente en ligne et de la distribution en gros de cannabis récréatif a enregistré des revenus totaux de 64 millions de dollars pour l’année financière qui s’est terminée le 31 mars dernier.

Pour cette même période, la société d’État a cependant rapporté des dépenses de 106 millions de dollars.

Après la légalisation du cannabis au Canada en octobre 2018, la Société ontarienne du cannabis a accumulé les problèmes d’approvisionnement et de pénuries de produits.

Des problèmes qui semblent avoir été corrigés au cours des derniers mois.

Après un moratoire sur le nombre de magasins qui peuvent vendre du cannabis récréatif en raison de la pénurie, l’Ontario est en processus d’expansion de ses magasins, prévoyant faire passer leur nombre de 25 à 75 via une loterie publique.

La SODC a aussi annoncé le départ à la retraite de son chef de la direction Patrick Ford la semaine dernière.

Le vice-président principal des courses de chevaux à la Commission des alcools et des jeux de l'Ontario, Cal Bricker, a été nommé chef de la direction par intérim, en attendant que les recherches pour un remplaçant permanent soient terminées.

Toronto

Politique provinciale