•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

S’engager pour sa ville, l'expérience d'Emma Mitchell

Emma Mitchell sur un kayak de course.

Emma Mitchell est étudiante à l'Université de Saint-Boniface et également championne de canoë-kayak.

Photo : Facebook

Radio-Canada

Le conseil jeunesse de la Ville de Winnipeg, souhaité par le maire Bowman, a tenu sa première rencontre mercredi. Parmi ces 15 jeunes âgés de 15 à 21 ans figurent des Franco-Manitobains qui s’impliquent pour leur ville, comme Emma Mitchell.

Étudiante en science à l’Université de Saint-Boniface et championne de canoë-kayak, Emma Mitchell dit avoir envoyé sa candidature par intérêt pour la politique, mais aussi et avant tout parce qu’elle aime sa ville.

Je sens que j’ai une responsabilité envers la ville et je souhaite que les gens aiment leur ville et utilisent ses services, explique la jeune fille.

Autour de moi, j’ai entendu beaucoup de gens dire qu’ils voulaient quitter Winnipeg, mais j’aime Winnipeg et je n’ai pas peur de dire ce que je veux améliorer.

Son premier cheval de bataille est le transport. Celle qui prend son vélo pour se déplacer entend promouvoir davantage ce moyen de transport, notamment.

Un groupe diversifié

Mercredi, Emma Mitchell a pris part à une première rencontre de deux heures avec le maire Bowman et cette nouvelle équipe de jeunes.

C’était très inspirant, tout le monde avait à coeur d’améliorer la ville, raconte Emma Mitchell.

Il y a vraiment eu un effort de recrutement pour refléter la diversité dans le groupe. Il y a des jeunes de dixième année, onzième année, douzième année, première année, deuxième, troisième ou quatrième année universitaire qui étudient à l’Université de Saint-Boniface, mais aussi à l’Université du Manitoba, au Collège Red River, et qui viennent de différents milieux et différentes cultures.

Le groupe comprend au moins une autre Franco-Manitobaine, Clèche Kokolo, étudiante à l'Université du Manitoba.

Le conseil se réunira tous les deux mois. Chaque membre doit s'acquitter de cinq heures de bénévolat chaque mois et participera à l’avenir à des visites dans certains quartiers.

Manitoba

Politique municipale