•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un candidat conservateur se désiste après des publications sur les médias sociaux

Photo d'un homme, Cameron Ogilvie, en gros plan.

Le profil de Cameron Ogilvie dans le site web du Parti conservateur du Canada indiquait que ce dernier avait été un membre actif du parti au cours des quatre dernières années.

Photo : Parti conservateur du Canada

Radio-Canada

Le candidat du Parti conservateur du Canada (PCC) dans Winnipeg-Nord, Cameron Ogilvie, a retiré sa candidature à la demande du parti, en raison de commentaires jugés « discriminatoires » publiés sur les médias sociaux.

Dans une déclaration, le PCC précise avoir demandé au candidat de se désister après avoir appris l’existence des publications.

Selon le PCC, les commentaires de Cameron Ogilvie manquaient de respect envers l’Islam et quelques groupes ethniques. Le parti indique que M. Ogilvie les avait désactivés des comptes sur lesquels ils avaient été publiés au moment où le PCC a procédé à la validation de sa candidature.

Les commentaires de M. Ogilvie ne respectent pas les valeurs du Parti conservateur du Canada, écrit le porte-parole de la campagne, Brock Harrison.

Andrew Scheer est clair là-dessus : l’idée qu’une personne soit supérieure à une autre en raison de sa race ou de son orientation sexuelle est absolument répugnante. Il n’y a pas de place au Parti conservateur du Canada pour quiconque pense autrement, ajoute-t-il.

Le parti procédera prochainement à la nomination d’un autre candidat pour la circonscription.

Cameron Ogilvie n’a pas voulu faire de commentaires.

Le site web du PCC indiquait qu’il a été un membre actif du parti au cours des quatre dernières années et qu’il a été le président de l’association de circonscription. Son profil a depuis été retiré du site web du parti.

Notre dossier Élections Canada 2019

Manitoba

Politique fédérale