•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Steve Lussier veut parler de sécurité ferroviaire avec les candidats

Steve Lussier, maire de Sherbrooke, en entrevue

Steve Lussier, maire de Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / Christine Bureau

Radio-Canada

Aéroport, sécurité ferroviaire, infrastructures routières, pénurie de main-d’oeuvre… Voilà des sujets que le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, abordera avec les candidats des élections fédérales.

Au micro de l’émission Par ici l’info, vendredi, M. Lussier a expliqué avoir déjà rencontré Élisabeth Brière, la candidate du Parti libéral dans la circonscription de Sherbrooke. Avec cette dernière, il a parlé de la desserte de l’aéroport de Sherbrooke, qui se fait toujours attendre, mais aussi de l’épineux sujet de la sécurité ferroviaire.

Il faut savoir que nos rails sont en très mauvais état. Il faut que ça soit réparé le plus rapidement possible. Je veux que le gouvernement a [SIC] un regard attentif à ça, a-t-il souligné.

On a déjà eu une [catastrophe] à Lac-Mégantic, tout près de chez nous. On ne veut pas revoir de catastrophes sur nos rails, ici, à Sherbrooke.

Steve Lussier, maire de Sherbrooke

Le maire de Sherbrooke a dit qu’il rencontrera les autres candidats dans les prochains jours. Autre sujet prioritaire qu’il discutera avec eux : les programmes d’infrastructures routières. On a un gain à aller chercher de ce côté-là pour la bonne continuité de nos services. On est en pénurie du côté de ces revenus-là. On en a absolument besoin pour nos infrastructures qui sont de plus en plus vieillissantes, a-t-il regretté.

On n’a qu’à penser au centre-ville pour voir ce qu’on a à faire. On ouvre les rues. On est obligés de changer les conduites. [Il y a] les raccordements illicites qu’on doit aussi régler. On en a plusieurs à changer.

Steve Lussier, maire de Sherbrooke

Il y aussi la pénurie de main-d’oeuvre qu’il « faut régler », d’après lui. On a beau attirer des entreprises ici dans notre territoire, il faut comprendre qu’il faut trouver des solutions par rapport à ça. Peut-être que de l’aide aux entreprises pourrait être une bonne idée, a-t-il lancé.

M. Lussier veut également qu’il y ait des avancées qui soient faites par rapport aux programmes d’aide aux changements climatiques, à la mobilité durable ou encore aux villes intelligentes. Je veux voir ces plans-là sortir, a-t-il conclu.

Estrie

Politique fédérale