•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trudeau fait de l'œil aux aspirants entrepreneurs et aux PME

Justin Trudeau serre la main d'un homme dans un garage.

Justin Trudeau a fait son annonce dans les locaux de Véhicules électriques Simon André, à Trois-Rivières.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

C’est en promettant de favoriser le démarrage d'entreprises et de réduire les coûts des petites et moyennes entreprises (PME) déjà en activité que Justin Trudeau a lancé sa campagne électorale en sol québécois, vendredi, à Trois-Rivières.

Le chef libéral s’est notamment engagé à offrir jusqu’à 2000 bourses de 50 000 $ par année à des entrepreneurs qui souhaitent lancer une entreprise si les électeurs lui confient un second mandat.

Il s’agirait d’un projet pilote de trois ans géré par la Banque de développement du Canada (BDC), qui fixerait les critères de sélection. Des gens du milieu s’assureraient que les femmes et les Autochtones ont leur part du gâteau.

M. Trudeau promet également de donner 250 $ aux nouvelles entreprises qui veulent améliorer leurs services en ligne.

Les gens ont plein de bonnes idées qui méritent d’être explorées, mais ils ont besoin d’aide pour obtenir un premier financement qui leur permettra d’attirer d’autres investissements du secteur privé, a déclaré Justin Trudeau.

Notre dossier Élections Canada 2019

Le chef libéral propose aussi d’éliminer les frais de services-conseils facturés aux entrepreneurs par la BDC, Financement agricole Canada et Exportation et développement Canada, qu’il s’agisse de mentorat ou d’activités de formation.

Il s’engage également à réduire le coût de l’inscription d’une société auprès du gouvernement fédéral de 200 $ à 75 $.

Les libéraux promettent enfin d’éliminer les frais de transactions facturés aux entrepreneurs sur le montant de la taxe sur les produits et services (TPS) et les taxes de vente harmonisées (TVH) lors de transactions faites par cartes de crédit.

Le parti affirme, en s’appuyant sur une estimation de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, que cela permettra aux entreprises d’économiser 500 millions de dollars par année.

Ces mesures coûteraient 129 millions au Trésor public en 2020-2021, montant qui augmenterait graduellement pour atteindre 163 millions trois ans plus tard, estiment les libéraux.

Politique fédérale

Politique