•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ex-avocat de Québec radié 16 mois

Jean-Roch Parent, avocat de la défense

Jean-Roch Parent, alors qu'il était avocat

Photo : Radio-Canada

Yannick Bergeron

L'ex-avocat Jean-Roch Parent n'est pas près de retrouver sa toge puisque le Conseil de discipline du Barreau vient de lui interdire d'exercer sa profession pendant un total de 16 mois.

Monsieur Parent a entre autres été sanctionné pour avoir manqué de soutenir l’autorité des tribunaux et d’avoir manqué de respect et de courtoisie envers des juges avec qui il a eu des échanges acerbes.

Il est radié provisoirement depuis le mois de janvier, pour ses écarts.

Jean-Roch Parent a expliqué son comportement par épuisement professionnel qui l'aurait rendu irritable et impatient.

Risque de récidive

Mais le Conseil du barreau doute de son « autodiagnostic » et s'inquiète « du risque de récidive qu'il représente ».

Les membres du conseil estiment qu'une radiation de 16 mois permettra de « bien faire comprendre à l'intimé, et à l'ensemble des membres du Barreau du Québec que ce genre de comportement est indigne et inadmissible », peut-on lire dans leur décision.

Parent, 42 ans, est donc radié jusqu'en mai 2020, puisqu'il n'a plus le droit de pratiquer depuis janvier dernier.

En plus de son dossier disciplinaire, il est en attente de sa peine pour s'en être pris à des policiers.

Un jury l'a déclaré coupable en février dernier d'entrave à des agents de la paix et d'entrave à la justice en intimidant un agent de la paix.

Il risque une peine d'emprisonnement pour ces gestes.

Québec

Justice et faits divers