•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jagmeet Singh ne veut pas être « l'ennemi » de la communauté d'affaires

Jagmeet Singh devant des militants lors d'une annonce pendant la campagne électorale.

Le chef du Nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh, promet de baisser les coûts des forfaits cellulaires et Internet.

Photo : Radio-Canada

Jean-Philippe Guilbault

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, a maintenu vendredi sa volonté de « s’en prendre aux plus puissants », quelques heures avant de s'adresser à la communauté des affaires devant le Canadian Club, à Toronto.

Le NPD a annoncé vendredi avant-midi son plan pour faire baisser les prix pour les forfaits de téléphonie cellulaire et d'Internet en y imposant notamment un plafond, une mesure qui risque de faire sourciller les entreprises canadiennes de télécommunications.

Avec cette promesse, Jagmeet Singh dit souhaiter envoyer comme message qu’il n’a pas peur des lobbyistes, lui qui a rencontré sur l'heure du dîner le prestigieux Canadian Club, à Toronto.

Questionné à savoir s’il craint d’être perçu comme un ennemi par le milieu des affaires canadien, le chef néo-démocrate s’est voulu rassurant.

Je ne changerai pas mon message. Je vais leur dire qu’une société égalitaire profitera à tout le monde, a-t-il déclaré aux journalistes. Quand nous avons des inégalités grandissantes, ça nuit à tout le monde.

La lutte aux inégalités a effectivement été au cœur du message qu'il a livré devant le Canadian Club.

La salle était relativement conquise d'avance : plusieurs associations syndicales étant présentes et sympathiques aux politiques prônées par le NPD.

Augmentation du salaire minimum à 15 $ de l'heure, instauration d'un revenu minimum garanti, augmentation du taux d'imposition pour les entreprises, M. Singh a énuméré plusieurs promesses phares de la plateforme électorale du NPD.

Jagmeet Singh lors d'un discours au Canadian Club à Toronto.

Le chef du NPD, Jagmeet Singh, était de passage devant le Canadian Club à Toronto.

Photo : Radio-Canada

Le chef néo-démocrate n'a pas l'intention de reculer sur ses engagements à taxer plus lourdement les plus grosses fortunes au pays, évoquant une taxe pour les « super riches ».

Je ne veux pas être leur ennemi, mais je veux certainement m’en prendre aux plus puissants, avait-il martelé plus tôt. Je crois qu’ils ont eu droit à une partie gratuite et que les décisions politiques ont surtout bénéficié aux personnes au sommet.

Plafond pour les entreprises de télécommunications

C’est dans cet ordre d’idées que le NPD a promis vendredi matin de réduire la facture de télécommunications des Canadiens grâce à une série de mesures, dont un plafond pour les prix et l’imposition de forfaits de données cellulaires illimitées.

Nous payons les factures de téléphonie cellulaire les plus chères dans le monde, a dénoncé M. Singh, qui blâme l’inaction des gouvernements passés à Ottawa.

Les gouvernements ont laissé les entreprises faire ce qu’elles voulaient, estime le chef néo-démocrate. Les libéraux ont été quatre ans au pouvoir et ils n’ont rien fait. Ils ont dit beaucoup de choses, mais n’ont rien fait.

M. Singh propose de limiter la facture de ces forfaits à la moyenne des pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et de s’inspirer de l’Australie, qui a vu ses prix fondre depuis quelques années.

Ce plafond, précise M. Singh, pourrait être levé une fois que les prix canadiens seraient plus proches de ceux qu’on trouve dans les autres pays.

Notre dossier Élections Canada 2019

Politique fédérale

Politique