•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un casino pourrait voir le jour à Wendake

Le reportage de Guylaine Bussière

Photo : Radio-Canada

Alain Rochefort

La Nation Huronne-Wendat envisage de construire un casino au nord de la région de Québec.

Conçu d’abord et avant tout pour les touristes, le casino serait vraisemblablement jumelé au complexe de l'Hôtel-Musée Premières-Nations, situé à quelques pas de la rivière Saint-Charles, à Wendake.

« Ça prend beaucoup de terrains pour construire un casino. C’est beaucoup, beaucoup d’argent. Avec nos infrastructures hôtelières, ce serait peut-être un salon de jeux dans ce complexe-là », confirme le grand chef Konrad Sioui.

Dans une entrevue réalisée vendredi à l’émission matinale Première heure, M. Sioui balaie toutefois l'idée d’un casino à Sainte-Foy. Les terrains - propriétés de la Défense nationale - que les Hurons-Wendats convoitent derrière le centre commercial Laurier Québec auraient essentiellement une vocation résidentielle.

« À Sainte-Foy, on a fait un projet de développement qui ne contient certainement pas un casino. D’abord, parce que je ne suis pas certain que le terrain soit suffisamment grand. Et en même temps, on a des besoins en résidences, il y a une zone verte aussi et on veut faire un peu de commerce aussi », explique le chef Sioui.

On veut être conformes avec ce qui se passe avec le PPU de la Ville de Québec et en même temps, on veut répondre aux besoins de la population avoisinante [à Sainte-Foy].

Le grand chef Konrad Sioui

Pas encore une réalité

Le projet de construire un casino à Wendake est toutefois encore bien loin de devenir réalité, nuance le chef Sioui.

« On est loins d’être à l’étape de construire un casino ou un salon de jeux, souligne-t-il. Ça prend une volonté politique et une volonté sociale aussi. On n’est pas rendus là. En même temps, on ne veut pas nuire non plus à Charlevoix et à nos amis de La Malbaie ».

Le grand chef de la Nation Huronne-Wendat, Konrad Sioui.

Le grand chef de la Nation Huronne-Wendat, Konrad Sioui

Photo : Radio-Canada

Konrad Sioui rappelle que les Premières Nations, au Canada et aux États-Unis, détiennent un droit juridique d’ériger un casino afin d'avoir des « leviers économiques ». Ce serait l'objectif à Wendake.

« Si on devait se lancer dans cette aventure-là, il faudrait d’abord nationaliser. On a vu dans certains endroits, dans certaines communautés, des groupes d’individus qui font le commerce de casino pour des bénéfices personnels ou les bénéfices de quelques-uns », déplore-t-il.

Ce n’est certainement pas la volonté qu’on aurait, nous autres. C’est bien sûr pour la nation et par la nation.

Le grand chef Konrad Sioui

Entre-temps, le gouvernement du Québec évalue toujours la possibilité de déplacer l’actuel Salon de jeux de Québec ailleurs dans la région. La Coalition avenir Québec (CAQ) a toutefois confirmé jeudi qu’elle n’ouvrira pas un casino à Québec.

Québec

Jeux et loteries