•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Propos envers les Innus : un ministre de T.-N.-L. s’excuse

Perry Trimper dans les studios de télévison de CBC à Terre-Neuve-et-Labrador.

À l'Assemblée législative de T.-N.-L., Perry Trimper représente la circonscription de Lake Melville, au Labrador.

Photo : CBC

Radio-Canada

Un ministre de Terre-Neuve-et-Labrador a présenté des excuses, jeudi soir, pour ses propos à l’endroit des Innus, accidentellement enregistrés sur une boîte vocale.

Plus tôt dans la journée, un employé de la Nation innue, Dominic Rich, s’était dit « choqué », « peiné » et « ébranlé » d’entendre sur sa boîte vocale un échange de commentaires qu’il a qualifié de « très raciste » entre le ministre Perry Trimper et une femme non identifiée.

Il semble que M. Trimper, le député de Lake Melville au Labrador, et ministre des Affaires municipales et de l’Environnement de la province, n’ait pas coupé la communication correctement après avoir laissé un message sur la boîte vocale de M. Rich. La Nation innue a partagé sur Internet l’enregistrement des propos en question.

Le motif de l’appel était la traduction de documents du bureau provincial de l’enregistrement des véhicules. À la fin du message de M. Trimper, on entend une femme dire : Eh bien, tu sais, on ne peut pas tout avoir dans toutes les langues.

Il doit y avoir une façon plus facile d’offrir… ce n’est pas un droit divin que l'on offre le service, répond Perry Trimper.

La femme dit quelques instants plus tard : Ils ont le sentiment que tout leur est dû. Perry Trimper, employant l’expression anglaise « race card », rétorque alors : Oui, et la “carte de la race” revient tout le temps.

Excuses de Perry Trimper et du gouvernement de T.-N.-L.

La première chose que j’aimerais faire est de m’excuser, a dit le ministre Perry Trimper jeudi soir, en entrevue à l’émission Here & Now du réseau CBC.

J’aimerais m’excuser auprès de M. Rich, des Innus du Labrador et des gens de Lake Melville, a-t-il poursuivi. 

Peu importe que cela ait été ou non enregistré, je n’aurais pas dû dire cela, a-t-il ajouté. J’ai commis une erreur.

Le premier ministre Dwight Ball dit avoir parlé au grand chef de la Nation innue du Labrador, Gregory Rich, pour présenter des excuses pour ce qui s’est produit et offrir de le rencontrer dans les plus brefs délais.

Les commentaires du ministre Trimper ne reflètent en rien les points de vue du premier ministre Ball ou du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, écrit le bureau de Dwight Ball dans une déclaration jeudi en fin d'après-midi.

Le racisme doit cesser. Il faut que ça arrête, il faut qu’on en parle. Sinon, le racisme va continuer, a déclaré Dominic Rich, le destinataire de l’appel du ministre.

Interrogé à savoir s’il était possible de rebâtir la confiance entre la Nation innue et lui-même, Perry Trimper a répondu : Je vais y travailler.

Perry Trimper a été nommé au sein du cabinet du premier ministre il y a moins d’une semaine. Il a été ministre de l’Environnement dans le passé, et plus récemment président de l’Assemblée législative de Terre-Neuve-et-Labrador.

Avec les informations de CBC

Terre-Neuve-et-Labrador

Autochtones