•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le collège La Cité enseignera la production de cannabis

Une affiche annonçant l'entrée du campus.

Le campus principal du collège La Cité est situé au 801, promenade de l'Aviation, à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Jean-Sébastien Marier

Radio-Canada

Le collège La Cité offrira lui aussi un programme de formation dans le domaine de la production du cannabis. La première cohorte de 15 à 20 étudiants sera accueillie en septembre 2020.

Le programme Techniques agricoles - production de cannabis sera offert dans les installations à la fine pointe de l’Institut de formation et de recherche agroalimentaire de La Cité (IFRA), au campus principal d’Ottawa, en étroite collaboration avec des joueurs-clés de l’industrie du cannabis, peut-on lire dans un communiqué de l'établissement d'enseignement.

Les étudiants apprendront entre autres à reconnaître les variétés de cannabis ainsi que leurs propriétés, à entretenir les plans, à les protéger des ravageurs, à élaborer un calendrier de production et à développer des programmes de contrôle de la qualité.

Le Cégep de l’Outaouais offrira également dès le mois d'octobre une attestation d'études collégiales en Production et de transformation du cannabis.

« Une grande demande »

Selon Frédéric Thibault-Chabot, doyen à l’Enseignement, il y a une grande demande des marchés, mais il y a un grand intérêt des étudiants aussi.

En entrevue à l’émission Sur le vif, il a indiqué que des étudiants de différents programmes dans le secteur agroalimentaire s’étaient renseignés quant aux compétences supplémentaires à acquérir pour la culture du cannabis.

L’industrie recherche des professionnels bien formés, c’est la raison pour laquelle on s’y est intéressé, a-t-il ajouté.

FrédéricThibault-Chabot en entrevue devant l'un des pavillons du collège La Cité.

FrédéricThibault-Chabot est doyen à l’Enseignement au collège La Cité.

Photo : Radio-Canada

La Cité commencera donc par s’intéresser à la production de cannabis, mais est ouverte à élargir son offre par rapport à cette industrie.

S’il y a d’autres besoins encore une fois démontrés par l’industrie et qu’il y a un intérêt des étudiants, c’est la mission du collège La Cité.

Frédéric Thibault-Chabot, doyen à l’Enseignement

Le ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l’Ontario a accordé son approbation au programme. Le doyen a indiqué que le tout s’est fait sans anicroche pour une raison assez simple : On n’aura pas de cannabis qui pousse sur notre terrain, a-t-il dit.

Des bacs pour faire pousser des plantes sont entourés de clôtures.

Le collège La Cité compte déjà quelques programmes dans le secteur agroalimentaire.

Photo : Radio-Canada

Les partenariats développés avec des acteurs importants de l'industrie sont à la fois avantageux financièrement et très efficaces pour les deux partis.

Il faut que les étudiants soient exposés à des situations très réalistes qui représentent l’industrie.

Frédéric Thibault-Chabot, doyen à l’Enseignement

La pénurie de main-d’oeuvre rend le recrutement d’enseignants plutôt ardu, selon le doyen, mais les bons contacts déjà établis grâce aux programmes existants jouent en leur faveur. C’est l’industrie qui va nous aider à trouver les bons professionnels pour former la relève, a-t-il ajouté.

Avec les informations de Marie-Lou St-Onge

Ottawa-Gatineau

Éducation