•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’accusation d’agression sexuelle contre le maire de Port Moody pourrait être suspendue

Le maire de Port Moody, en gros plan.

Le maire de Port Moody, Robert Vagramov, s'adresse aux médias après son retour en fonction à l'Hôtel de ville lundi dernier.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

La poursuite en justice contre Robert Vagramov, maire de Port Moody, a été ajournée afin d’évaluer d’autres scénarios. Cet ajournement pourrait mener à une suspension de l’accusation, selon le Service des poursuites de la Colombie-Britannique.

L’accusé a indiqué que son cas est maintenant considéré comme une infraction de procédure sommaire, qui pourrait se conclure par une résolution sans procès.

Robert Vagramov rencontrera un agent de probation qui préparera un rapport pour le procureur spécial. Ce dernier a accepté de considérer des mesures non judiciaires pour le maire.

La poursuite sera close si l’accusé satisfait aux critères de ces mesures et consent à un accord de résolution, a écrit un conseiller en communication du service des poursuites, Dan McLaughlin.

Si l’accusation d’agression sexuelle est ainsi suspendue, Robert Vagramov se retrouverait sans casier judiciaire.

La prochaine audience est prévue pour le 13 novembre 2019.

Lundi dernier, Robert Vagramov était de retour dans ses fonctions à la mairie après un congé de cinq mois servant à préparer sa défense.

Avec les informations d'Andrea Ross, de CBC

Colombie-Britannique et Yukon

Agression