•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des échanges animés entre des candidats de la Rive-Sud sur le 3e lien

Le bloquiste Sébastien Bouchard-Théberge, la libérale Laurence Harvey et le conservateur Steven Blaney discutent avec l'animateur Guillaume Dumas.

Le bloquiste Sébastien Bouchard-Théberge, la libérale Laurence Harvey et le conservateur Steven Blaney discutent avec l'animateur Guillaume Dumas.

Photo : Radio-Canada / Tifa Bourjouane

Radio-Canada

Rassemblés dans un resto-pub de Saint-Nicolas en cette deuxième journée de campagne électorale, des candidats de la circonscription Bellechasse–Les Etchemins–Lévis ont défendu la vision de leur parti concernant le troisième lien entre Lévis et Québec.

Premier à intervenir sur le sujet, le candidat du Bloc québécois a fait valoir l’importance pour le Québec de prendre ses propres décisions. Selon Sébastien Bouchard-Théberge, le gouvernement fédéral n’a pas besoin d’être en accord avec un projet pour le financer.

La question, ce n’est pas de savoir si on est pour ou contre, indique-t-il, nous ce qu’on dit depuis le début c’est que l’élaboration, la nature du projet, la construction, c’est de compétence provinciale.

François Bonnardel lors d’une conférence de presse. Il est assis à une table équipée d’un micro. On aperçoit, sur sa droite, un drapeau du Québec.

Le ministre des Transports, François Bonnardel, a dévoilé le tracé retenu pour la construction du troisième lien à la fin du mois de juin.

Photo : Radio-Canada

Chez les libéraux, représentés par Laurence Harvey dans cette circonscription, le projet du tunnel qui relierait Lévis à Québec, en passant sous la pointe de l’île d’Orléans, n’est pas encore assez détaillé pour prendre une décision.

Le gouvernement libéral est là pour la mobilité et l’infrastructure, souligne Mme Harvey. Pour ce qui est du 3e lien, on a très hâte de voir ce que le projet va devenir, nous sommes à l’écoute des gens de Lévis.

Le député sortant de la circonscription, Steven Blaney du Parti conservateur, y est allé d’un oui très franc en répondant à la question : Si élu, votre gouvernement appuiera-t-il un troisième lien entre Québec et Lévis?

La volonté du gouvernement élu, c’est notre développement économique, on a besoin du troisième lien, a-t-il affirmé.

Steven Blaney a poursuivi en soulignant que comme c’est la volonté du gouvernement du Québec de construire le tunnel entre les deux rives, ainsi, un gouvernement fédéral conservateur sera présent pour participer au financement.

La candidate libérale est intervenue en ramenant le fait que les plans concernant le tunnel ne sont pas encore connus. M. Blaney a réitéré que son parti fait confiance au gouvernement québécois sur ce point.

Les trois candidats ont tous affirmé que le développement économique de la région est une des priorités, en précisant que la pénurie de main-d'oeuvre est un enjeu que leur parti saura affronter.

Cette discussion entre les trois candidats a eu lieu à l’occasion de l’émission de radio C’est encore mieux l’après-midi sur la route à La Boîte à malt de Saint-Nicolas. Tous les partis ont été invités à y participer.

Notre dossier Élections Canada 2019

Québec

Politique fédérale