•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des engagements politiques réclamés en matière de logements sociaux

Un homme barbu s'adresse à quelques personnes avec un micro devant les bureaux de radio-canada.

L'Association des locataires demande plus de logements sociaux

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’Association des locataires de Sherbrooke demande aux partis politiques fédéraux de s'engager à créer plus de logements sociaux pour venir en aide aux personnes vulnérables de la municipalité.

Dans le cadre d’une manifestation organisée devant les bureaux de Radio-Canada à Sherbrooke, ce groupe citoyen a affirmé qu’il souhaite que cet enjeu devienne une « question importante » dans le cadre de la campagne électorale fédérale.

Le Nouveau Parti démocratique s’est engagé à créer 500 000 logements sociaux par année pendant les 10 prochaines années au pays.

C’est une demande que les groupes logements, dont l’Association des locataires de Sherbrooke, portent depuis des années parce que les besoins sont là partout au Canada, explique leur porte-parole, Normand Couture.

Ras-le-bol

La Stratégie nationale sur le logement qui a été annoncée en 2017 n’a pas donné les résultats escomptés, affirme l’Association.

Selon son porte-parole, des réalisations concrètes se font toujours attendre quant à cet enjeu.

Les gens ont l’impression de faire rire d’eux et que les belles promesses, ce ne sont que des promesses en l’air. Ce qu’on demande, ce n’est pas que des promesses, c’est des réalisations.

Normand Couture, Association des locataires de Sherbrooke

Changements climatiques

Selon l’Association, la création de logements sociaux est d’autant plus importante dans le contexte des changements climatiques.

Les locataires à faibles revenus sont plus vulnérables, notamment lors d’épisodes de chaleur accablante qui pourraient se produire de plus en plus souvent en raison des bouleversements climatiques.

Quand tu vis en logement et que tu n’as pas les moyens soit de t’acheter un air climatisé ou de payer l’électricité que ça consomme parce que tu as déjà de la difficulté à payer ton logement, qu’est-ce que tu fais ?

Normand Couture, Association des locataires de Sherbrooke

Selon Normand Couture, cette situation peut aggraver les problèmes de santé que vivent déjà ces personnes qui sont souvent vulnérables.

Le versement d’allocations pour l’aide au logement devrait être mis en place pour soutenir les personnes à faible revenu, affirme-t-il.

Estrie

Pauvreté