•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Carabins, un test pour le front défensif du Rouge et Or

Kean Harelimana à l'entraînement

Kean Harelimana a rendez-vous avec son frère Brian, secondeur des Carabins, ce samedi, au Cepsum de l'université de Montréal.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Piedboeuf

Guillaume Piedboeuf

La jeune ligne défensive du Rouge et Or fera face à son premier véritable test de la saison, samedi, devant une foule hostile, à Montréal. Reste à voir si le premier affrontement de la saison contre les Carabins apportera plus de réponses que de questions pour les protégés de Glen Constantin.

Quand Constantin a eu à remplacer ses quatre partants sur la ligne défensive, avant le début de la saison, il savait d’ores et déjà que la journée du 14 septembre en serait une de vérité pour ses troupiers.

Chaque année, le destin du Rouge et Or dépend de sa capacité à vaincre les Carabins, et c’est souvent sur les fronts que se décident les matchs entre les deux rivaux.

Ce sera un très gros test. On a des jeunes talentueux, mais c’est là qu’on va voir à quel point ils ont progressé depuis le printemps, a reconnu l’entraîneur-chef du Rouge et Or.

Je pense que Montréal va essayer de courir beaucoup avec le ballon. Si j’affrontais une jeune ligne défensive, c’est ce que j’essaierais aussi.

Mais Constantin se fait rassurant. Son front défensif pratique chaque jour contre la meilleure ligne offensive au pays, celle du Rouge et Or, a-t-il rappelé.

Chénard en milieu hostile

De l’autre côté du ballon, le quart-arrière Samuel Chénard en sera lui aussi à un premier match comme partant contre les Carabins. Il devra affronter la puissante défense des Bleus, mais aussi une foule très bruyante qui rend les communications complexes sur le terrain.

Est-il prêt? On va le savoir sur le terrain, a lancé son entraîneur en souriant.

On a trois joueurs étoiles canadiens sur la ligne offensive, un bon groupe de receveurs et un bon trio de porteurs de ballon, tout ne repose pas sur Samuel Chénard, a-t-il ajouté.

Ayant remporté les cinq derniers duels face aux Carabins, le Rouge et Or débarquera à Montréal en confiance. On s’en va là pour gagner, a annoncé Constantin, mais ça ne va pas définir notre saison. Il reste encore un autre match contre Montréal plus tard cet automne.

Guerre fratricide chez les Harelimana

Rares sont les spectateurs qui assistent à un match de football en espérant une marque de 0-0, mais ce sera bel et bien le cas de la famille Harelimana, samedi.

À sa troisième saison, le secondeur Kean Harelimana est un pilier de la défense lavalloise. Son frère ainé, Brian, également secondeur, est le meneur de l’unité défensive des Carabins.

Ma mère m’a parlé de se faire faire un gilet séparé en deux avec les couleurs du Rouge et Or et des Carabins, a confié Kean, sourire en coin.

Très près l’un de l’autre, les frères se parlent encore plusieurs fois par semaine, même les jours précédant une confrontation. C’est sûr qu’avant le match, samedi, je vais aller le voir. On se souhaite de bons matchs, mais pas trop!

En tant que compétiteur, tu veux être le meilleur et avoir la meilleure unité. On prend tous deux fierté à mener nos équipes respectives, a expliqué l'athlète de 21 ans.

Natif de Montréal, Kean a hâte de retrouver la foule du CEPSUM, qui fait toujours tout en son pouvoir pour déconcentrer les joueurs du Rouge et Or. J’adore ça. L’énergie de la foule, c’est contagieux pour nous. C’est du carburant.

Adam Auclair s'apprête à attraper un ballon

Adam Auclair à l'entraînement

Photo : Radio-Canada / Guillaume Piedboeuf

Assé et Auclair, les meilleurs espoirs de l'U Sports

Le Bureau de recrutement de la Ligue canadienne de football a dévoilé jeudi son premier top 20 des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage.

Respectivement 7e et 8e du classement, le bloqueur Kétel Assé et le secondeur hybride Adam Auclair, du Rouge et Or, sont les deux meilleurs espoirs du réseau universitaire canadien.

Les cinq joueurs les devançant évoluent présentement dans la NCAA. Le plaqueur ontarien Neville Gallimore, des Sooners de l’Université de l’Oklahoma, domine le classement.

Parmi les autres Québécois présents dans le top 20, on retrouve notamment le demi de coin Marc-Antoine Dequoy, des Carabins, et le quart-arrière Adam Sinagra, des Dinos de Calgary.

Québec

Football