•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des candidats toujours manquants dans certaines régions

Une main dépose un bulletin de vote dans une urne.

Les Canadiens sont appelés aux urnes le 21 octobre.

Photo : iStock

Radio-Canada

Alors que la campagne électorale est déjà entamée, le Parti vert et le Parti populaire du Canada n’ont toujours pas encore désigné la totalité de leurs candidats dans le Nord de l’Ontario.

Le Parti conservateur, le Parti libéral et le Nouveau Parti démocratique ont désigné tous leurs candidats dans les 10 circonscriptions de la région.

Le Parti vert n’a toujours pas de candidat dans Nipissing-Timiskaming tandis que dans la circonscriptions de Kenora, c’est un candidat du Parti populaire qui manque à l’appel. Le chef de cette formation politique Maxime Bernier, s’est engagé à présenter des candidats dans toutes les 338 circonscriptions du pays à l’élection fédérale du 21 octobre.

Notre dossier Élections Canada 2019

À la fin de la 42e législature, le Parti libéral comptait sept députés dans le Nord de l’Ontario, le Nouveau Parti démocratique deux, et un député indépendant.

Pour le Parti vert et le Parti populaire, une victoire dans l’une des circonscriptions nord-ontarienne représenterait une première.

La circonscription de Parry Sound-Muskoka a souvent été représentée par des conservateurs, mais cette formation politique tente une percée dans d'autres comtés où ils n’ont jamais été élus.

Le Parti libertarien, le Parti marijuana le Parti rhinocéros, le Parti de la protection des animaux ainsi que l'Alliance nationale des citoyens comptent chacun un candidat dans le Nord de l'Ontario.

La date butoir pour se porter candidat aux élections est le premier octobre cette année, soit le 21e jour précédant le jour du scrutin, selon Élections Canada.

Nord de l'Ontario

Politique fédérale