•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mise à l'amende pour avoir mangé des ramens avec des baguettes au volant

Une femme conduit en tenant un bol de nouilles.

Quand la réalité dépasse la fiction : l’an dernier, la GRC a publié sur Twitter cette photo d’une femme mangeant des nouilles avec des baguettes dans le cadre d’une campagne contre la distraction au volant.

Photo : Kelowna RCMP/Twitter

Radio-Canada

Une femme qui faisait de la vitesse sur une autoroute en mangeant un bol de ramens à l’aide de baguettes a été arrêtée et mise à l'amende pour distraction au volant à Kelowna, en Colombie-Britannique.

Corinne Jackson se défend d’avoir eu une conduite dangereuse, expliquant qu'elle était capable de manipuler en même temps le bol de soupe, les baguettes et le volant.

Le juge Brian Burgess a rejeté la défense de la conductrice. Je ne dis pas qu'une personne qui mange au volant conduit imprudemment, mais un conducteur raisonnable et prudent devrait avoir au moins une main sur le volant, et celle-ci ne devrait pas tenir un autre objet, a-t-il expliqué.

Des mains sur un volant dans une voiture.

Les témoignages de l'accusée et de l'agent de la GRC ayant procédé à son arrestation sont contradictoires.

Photo : CBC

« Elle enfournait sa nourriture »

Corinne Jackson a d'abord affirmé qu'elle avait les deux mains sur le volant, avant de changer son témoignage.

Selon ses dires, elle avait une main sur le volant, trois doigts de la main gauche tenant le volant, l'index et le pouce tenant un bol d’épinards et des baguettes à la main droite, a indiqué le juge Brian Burgess.

L’agent de la GRC Chris Neid affirme pour sa part qu'aucune des mains de Mme Jackson ne se trouvait sur le volant au moment des faits. De plus, il décrit Mme Jackson comme « enfournant » sa nourriture avec ses baguettes.

L'accusée a également contesté l'affirmation selon laquelle elle conduisait au-dessus de la vitesse permise, déclarant qu'elle n'allait pas à plus de 10 km à l’heure de plus .

Mme Jackson applique une fausse conception à son témoignage au sujet de sa vitesse. Selon la loi, 1 kilomètre de plus équivaut à conduire au-dessus de la vitesse permise, a rappelé le juge.

Multiples tâches

La Loi sur les véhicules à moteur de la Colombie-Britannique ne contient aucune indication sur l’utilisation de baguettes au volant, mais indique que, en règle générale une personne ne doit pas conduire un véhicule automobile sur une voie publique sans la prudence et l'attention adéquates.

Un juge, un marteau à la main.

En vertu de la loi, l’amende maximale est de 2000 $, mais la plupart des contraventions pour distraction au volant sont de 368 $.

Photo : iStock

Une personne ne devrait pas faire de multiples tâches en conduisant, lit-on dans le jugement. Une personne ne devrait pas conduire alors qu'elle a des objets dans les deux mains.

La conductrice a jusqu'à la fin du mois d'octobre pour payer son amende.

La réalité dépasse la fiction

L’an dernier, la Gendarmerie royale canadienne (GRC) de la Colombie-Britannique a publié sur Twitter la photo d’une femme mangeant des nouilles avec des baguettes dans le cadre d’une campagne contre la distraction au volant.

De toute évidence, le tweet décrit une situation très exagérée, avait dit à l'époque la policière Melissa Wutke à KelownaNow, un média de la vallée de l’Okanagan. Savez-vous que vous ne pouvez pas manger un bol de soupe en conduisant?, lisait-on sous la publication.

Ce n’est pas une déclaration générale selon laquelle si vous mangez des nouilles en conduisant vous aurez une amende, disait alors Mme Wutke. Tout dépend de la situation.

Avec les informations de Jason Proctor 

Colombie-Britannique et Yukon

Justice et faits divers