•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Parti vert perd un candidat en Ontario dans la controverse

Erik Schomann tient un micro aux côtés de la chef du Parti vert, Elizabeth May.

Erik Schomann se présentait pour le Parti vert dans la circonscription de Simcoe-Nord.

Photo : Facebook/Erik Schomann

Radio-Canada

Le Parti vert du Canada dit avoir « accepté la démission » de son candidat Erik Schomann, qui se présentait dans la circonscription ontarienne de Simcoe-Nord, à la suite d'un commentaire jugé islamophobe.

Les verts expliquent dans un bref communiqué que le parti a « une politique de tolérance zéro pour le sexisme, l’islamophobie, l’antisémitisme, la misogynie, l’homophobie ou tout autre discours haineux », sans donner plus de détails.

Le Conseil national des musulmans canadiens était au nombre de ceux qui demandaient à la chef du Parti vert, Elizabeth May, de congédier M. Schomann, en raison d'un commentaire controversé qu'il avait fait par le passé dans les médias sociaux.

Ce dernier avait écrit ceci sous une photo d'un porc en train de rôtir : Nous avons envoyé les restes au Danemark pour appuyer ceux qui protestent contre la caricature de Mahomet.

Il s'agissait d'une référence aux protestations ayant eu lieu un peu partout dans le monde arabe après la publication en 2006 de caricatures du prophète par un journal danois.

Jeudi, le Conseil national des musulmans canadiens a remercié sur Twitter Mme May et le Parti vert d'avoir « agi » contre l'islamophobie.

Notre dossier Élections Canada 2019

Toronto

Politique fédérale