•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

John Tory fait front commun avec les villes canadiennes à l'aube des élections

Quatre personnes sont derrière un podium, devant un rideau noir et deux drapeaux canadiens.

Le maire de Toronto John Tory réagit à la plateforme de la fédération canadienne des municipalités.

Photo : Radio-Canada / Marguerite Gallorini

Francis Beaudry

Le maire de Toronto a défendu les priorités et les revendications de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) à l’aube des élections fédérales le 21 octobre prochain.

L’organisme qui représente près de 2000 gouvernements locaux au Canada, dont Toronto, demande aux partis politiques de les appuyer dans leur mission de prestation de services, affirme la présidente sortante de la FCM et mairesse de Magog, au Québec, Vickie May-Hamm.

Les partis fédéraux souhaitent améliorer la vie des Canadiens, nous, en tant qu’ordre de gouvernement le plus près des gens, on travaille déjà là-dessus chaque jour

Le maire de Toronto, John Tory, a défendu la plateforme ambitieuse de la FCM en point de presse jeudi.

Les priorités sont les mêmes: le transport en commun, le logement abordable et aussi je pense que les sujets de la santé mentale et de la dépendance sont très importants pour nous parce que le coût humain [est élevé].

John Tory, maire de Toronto

La FCM souhaite notamment voir doubler le fonds fédéral de la taxe sur l'essence.

Au moyen de l’imposition de la taxe sur l’essence, le gouvernement fédéral verse deux montants annuellement aux municipalités canadiennes afin de soutenir leurs projets d’infrastructures locales.

Le Fonds fédéral de la taxe sur l'essence est permanent depuis 2011. Cette année, le fédéral a annoncé qu’il doublerait les transferts aux municipalités l’année prochaine.

John Tory souhaite rassurer les électeurs que cette revendication n'aura pas d’effet sur leur portefeuille.

Nous ne demandons pas de doubler la taxe sur l’essence, nous demandons de doubler la part du fonds qui est alloué aux municipalités à partir de cette taxe sur l'essence de manière permanente.

Sur Twitter, John Tory a par ailleurs exhorté les candidats fédéraux à prendre position en faveur des revendications de la FCM.

Résumé des revendications de la Fédération canadienne des municipalités

Taxe sur l’essence :

  • Doubler la part du Fonds fédéral de la taxe sur l’essence alloué aux municipalités, majorer le taux de croissance du Fonds à 3.5 % pour suivre les coûts de la construction.

Infrastructures :

  • Mettre l’accent sur le maintien des infrastructures existantes en plus d’en construire de nouvelles
  • Plus grande prévisibilité du financement des infrastructures
  • Financer d’autres priorités à l’aide de programmes de financement complémentaire

Transports en commun :

  • Instauration d’un mécanisme automatique de financement dans le budget
  • Maintien des engagements courants de financement des projets jusqu'en 2027-2028
  • Engagement du fédéral d’investir 34 milliards de dollars d’ici 2037-2038
  • Investir 300 millions de dollars dans la transition des autobus au diesel vers les modèles électriques

Crise du logement :

  • Création d’un indice d’abordabilité des logements
  • Investissements supplémentaires dans les logements sociaux
  • Augmentation des ressources d’aides pour les logements des populations vulnérables
  • Création de logements sociaux appropriés pour les Autochtones habitant sur les territoires des villes

Changements climatiques :

  • Hausse des fonds consacrés à l'atténuation des changements climatiques
  • Plus de soutien pour la cartographie des zones inondables
  • Renforcement des capacités locales pour évaluer et intervenir sur les risques climatiques
  • Réduction des gaz à effet de serre en soutenant la rénovation de logements désuets.

Soutien des communautés rurales et nordiques :

  • Intégrer une perspective rurale et nordique à tous les niveaux du gouvernement fédéral
  • Modernisation des outils de financement
  • Maintenir et augmenter les investissements dans les infrastructures d’internet à large bande.

Avec les informations de Marguerite Gallorini.

Toronto

Politique fédérale