•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Découverte rare de nids de Martinets ramoneurs en milieu naturel

Un biologiste qui tient un Martinet ramoneur dans sa main.

Un Martinet ramoneur sur lequel on a posé un émetteur de radio-télémétrie.

Photo : Zoo de Granby

Radio-Canada

Deux nids de Martinets ramoneurs, une espèce menacée d’oiseau insectivore aérien, ont été découverts en milieu naturel en juillet : une première depuis près de 15 ans au Québec.

Le Zoo de Granby y voit là une réussite du projet de protection des habitats de nidification du Martinet ramoneur. L'institution signale que, dans les 55 dernières années, seulement quatre nids de cette espèce avaient été répertoriés au creux d’arbres en milieu forestier dans la province.

Auparavant, ils nichaient dans des arbres creux, de gros calibre, qui sont beaucoup plus rares maintenant sur le territoire québécois avec les activités de foresterie.

De nos jours, le Martinet ramoneur utilise plus couramment les cheminées des résidences pour y nidifier.

Le projet du Zoo de Granby, qui se déroule surtout en Haute-Mauricie, a commencé en 2018 et se poursuivra jusqu’en 2020. Les chercheurs souhaitent « caractériser leurs habitats de nidification en milieu naturel, à préciser les patrons de la migration automnale et à accompagner des propriétaires de la région vers des actions d’intendance favorisant la protection de l’espèce ».

Aussi, les oiseaux seront équipés d’un émetteur de radio-télémétrie qui permettra aux biologistes de suivre leurs déplacements.

En ce moment, la population de Martinets ramoneurs est évaluée à 2500 spécimens sur le territoire du Québec.

Estrie

Animaux