•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un candidat montréalais du NPD démissionne et nie des allégations de violence conjugale

Jagmeet Singh et Olivier Mathieu.

Olivier Mathieu, ici en compagnie du chef du NPD, dément les allégations de violence conjugale dont il fait l'objet.

Photo : Facebook/NPD de LaSalle-Émard-Verdun

CBC

Un candidat montréalais du Nouveau Parti démocratique (NPD) se retire de la course électorale après avoir fait l’objet d’allégations de violence conjugale sur les médias sociaux.

Olivier Mathieu était candidat néo-démocrate dans la circonscription de LaSalle–Émard–Verdun, dans le sud-ouest de Montréal.

Dans un message publié mercredi sur la page Facebook du NPD de LaSalle–Émard–Verdun, M. Mathieu dément les allégations dont il fait l’objet.

« C’est le cœur très, très lourd que je dois vous annoncer mon retrait de la campagne électorale, écrit-il. Ce matin, une personne a formulé contre moi des accusations sérieuses sur les réseaux sociaux. »

« Ce qui a été dit à mon propos est faux, et j’ai bien l’intention de le prouver. Mais nous sommes bel et bien en campagne électorale. Dans ce contexte, il m’importe d’abord et avant tout que les énergies du NPD soient entièrement vouées à la présentation de notre plateforme », ajoute Olivier Mathieu.

« Dans les prochaines semaines, les prochains mois, je prendrai les moyens nécessaires pour laver ma réputation de tout soupçon », indique-t-il.

En entrevue avec CBC News, son ex-conjointe, Rebecca Stuart, allègue qu’Olivier Mathieu a été violent à son endroit pendant six des sept années de leur relation.

Elle dit avoir transmis des informations à ce sujet par courriel au chef du NPD, Jagmeet Singh, le 10 septembre dernier. Elle affirme ne pas avoir reçu de réponse.

Les allégations de Mme Stuart n’ont pas été prouvées devant les tribunaux.

CBC News a pu confirmer qu’Olivier Mathieu et Rebecca Stuart ont été mariés et ont divorcé en 2015.

Notre dossier Élections Canada 2019

Rebecca Stuart dit avoir eu une réaction de dégoût lorsqu’elle a appris que M. Mathieu était candidat politique.

Elle dit avoir publié les allégations sur sa propre page en mentionnant la page Facebook du NPD de LaSalle–Émard–Verdun, celle de Jagmeet Singh et celle du NPD national.

CBC News a contacté le NPD et tenté de joindre Olivier Mathieu directement pour obtenir des commentaires.

Dans un communiqué publié en soirée, le NPD affirme avoir été informé « récemment d’allégations sérieuses à l’endroit d’un candidat ». « Nous acceptons sa démission puisqu’il est clair que, en raison de ces allégations, il ne pouvait demeurer candidat pour notre parti. »

D'après un article de Kate McKenna et Laura Marchand, de CBC News

Politique fédérale

Politique