•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La libérale Chantal Pilon lance sa campagne à Rimouski

Une pancarte de Chantal Pilon, sur un poteau à Rimouski.

La candidate libérale dans Rimouski–Neigette–Témiscouata–Les Basques, Chantal Pilon, a lancé sa campagne mercredi soir à Rimouski.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Marie-Christine Rioux

La candidate du Parti libéral du Canada dans Rimouski–Neigette–Témiscouata–Les Basques, Chantal Pilon, a lancé sa campagne mercredi soir à Rimouski. Visiblement fébrile après cette première journée officielle de campagne, elle a prononcé une brève allocution devant les quelques dizaines de militants rassemblés pour l'occasion.

La candidate affirme qu'elle n'a pas encore pris d'engagements fermes, mais que sa plateforme électorale serait dévoilée dans les prochains jours.

Chantal Pilon souligne toutefois que le développement économique et l'environnement font partie de ses priorités.

Je suis une fille de développement économique, alors ça ne me lâchera pas. Ça m'a toujours tenu, alors je vais poursuivre dans ce sens-là.

Chantal Pilon, candidate du Parti libéral du Canada dans Rimouski–Neigette–Témiscouata–Les Basques

La candidate cite également en exemples certaines infrastructures économiques de la région sur lesquelles elle souhaite porter une attention particulière pendant la campagne.

Quand on parle de l'[autoroute] 20, quand on parle de l'aéroport, quand on parle du port, c'est sûr qu'il y a des choses à faire encore à ces niveaux-là, précise-t-elle.

Chantal Pilon, sur une scène devant ses militants

Visiblement émue, Chantal Pilon a prononcé une brève allocution devant ses militants rassemblés pour le lancement de sa campagne.

Photo : Radio-Canada / Marie-Christine Rioux

Surtout, la candidate assure qu'elle souhaite ardemment s'attaquer au manque de fiabilité du réseau cellulaire et d'Internet haute vitesse dans certains secteurs du Bas-Saint-Laurent.

On a déjà un beau programme qui a été mis sur pied en 2017 qui était « Branché pour innover ». Puis, ce programme-là a permis le branchement puis de passer la fibre dans beaucoup de régions. [...] Qu'est-ce qui nous dit que ce programme-là ne pourrait pas s'ouvrir également au branchement cellulaire?, avance-t-elle.

Mme Pilon ajoute qu'elle aimerait voir reconduites certaines mesures sociales pour la classe moyenne mises en place par le gouvernement de Justin Trudeau.

Elle souhaite également s'attaquer à la rareté de main-d'œuvre.On va regarder comment on est capables d'amalgamer plusieurs solutions pour en faire une qui convient à nos régions, chez nous, soutient-elle à ce sujet.

La façade du local électoral de Chantal Pilon, sur la rue Saint-Germain à Rimouski.

Le local électoral de la candidate libérale dans Rimouski-Neigette, Chantal Pilon, sur la rue Saint-Germain à Rimouski

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Chantal Pilon affirme que son équipe est fin prête pour la campagne.

Comme on est sur le terrain depuis deux mois, bien tout ça est planifié depuis deux mois. [...] On a déjà beaucoup de gens qui travaillent avec nous.

Chantal Pilon, candidate du Parti libéral du Canada dans Rimouski–Neigette–Témiscouata–Les Basques

Dans la circonscription, Chantal Pilon se mesure au néodémocrate Guy Caron, à la conservatrice Natasha Brassard-Fortin, au bloquiste Maxime Blanchette-Joncas, au candidat du Parti vert, Jocelyn Rioux, et à celui du Parti populaire, Pierre Lacombe.

Les Canadiens sont conviés aux urnes le 21 octobre.

Bas-Saint-Laurent

Politique fédérale