•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joshua Boyle aurait imposé un régime à sa femme

Joshua Boyle ouvre une porte.

Joshua Boyle arrive au palais de justice d'Ottawa, le mardi 16 avril 2019 (archives).

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

La Presse canadienne

L'ancien otage Joshua Boyle a imposé des objectifs stricts de perte de poids à sa femme Caitlan Coleman après leur libération des mains des talibans, a affirmé mercredi un procureur de la Couronne.

Jason Neubauer a ajouté que c'était là un moyen concret pour M. Boyle de contrôler Mme Coleman. Il a mentionné une liste apparemment préparée par M. Boyle qui stipulait que Mme Coleman devait perdre 2,5 livres par semaine — sous peine d'être punie, selon le procureur.

En contre-interrogatoire à ce sujet, M. Boyle a répliqué que le couple se querellait depuis des années concernant leur poids respectif et que la liste visait simplement à alimenter les discussions, sans prévoir de punitions.

Joshua Boyle, 36 ans, a plaidé non coupable à différents chefs d'accusation à l'endroit de Mme Coleman, notamment voie de fait, agression sexuelle et séquestration, entre octobre et décembre 2017.

Les infractions auraient été commises à leur retour au Canada, après avoir passé cinq ans comme otages d'extrémistes liés aux talibans. Le couple avait été enlevé lors d'un voyage de randonnée en Afghanistan, en 2012.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Ottawa-Gatineau

Procès et poursuites