•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joshua Boyle aurait imposé un régime à sa femme

Joshua Boyle ouvre une porte.

Joshua Boyle arrive au palais de justice d'Ottawa, le mardi 16 avril 2019 (archives).

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

La Presse canadienne

L'ancien otage Joshua Boyle a imposé des objectifs stricts de perte de poids à sa femme Caitlan Coleman après leur libération des mains des talibans, a affirmé mercredi un procureur de la Couronne.

Jason Neubauer a ajouté que c'était là un moyen concret pour M. Boyle de contrôler Mme Coleman. Il a mentionné une liste apparemment préparée par M. Boyle qui stipulait que Mme Coleman devait perdre 2,5 livres par semaine — sous peine d'être punie, selon le procureur.

En contre-interrogatoire à ce sujet, M. Boyle a répliqué que le couple se querellait depuis des années concernant leur poids respectif et que la liste visait simplement à alimenter les discussions, sans prévoir de punitions.

Joshua Boyle, 36 ans, a plaidé non coupable à différents chefs d'accusation à l'endroit de Mme Coleman, notamment voie de fait, agression sexuelle et séquestration, entre octobre et décembre 2017.

Les infractions auraient été commises à leur retour au Canada, après avoir passé cinq ans comme otages d'extrémistes liés aux talibans. Le couple avait été enlevé lors d'un voyage de randonnée en Afghanistan, en 2012.

Ottawa-Gatineau

Procès et poursuites