•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une électrice francophone insatisfaite du service au bureau de scrutin

Le drapeau franco-manitobain.

Élections Manitoba prévoit consulter la Société de la francophonie manitobaine et le Secrétariat aux affaires francophones du Manitoba afin d'élaborer des mesures pour appuyer le service en français lors des prochaines élections.

Photo : Radio-Canada

Chantallya Louis

Une électrice francophone du sud-est du Manitoba, Nicole Forest-Lavergne juge inacceptable le service en français obtenu lorsqu'elle est allée voter dans le village de Saint-Pierre-Jolys.

Elections Manitoba est officiellement bilingue. Ce message ne se rend pas à ses employés et ne se rend pas dans sa formation, avance Nicole Forest-Lavergne.

À son arrivée au bureau de vote, cette dernière a été accueillie par une personne bilingue et une personne unilingue anglophone. Alors qu’elle avait besoin d’effectuer un changement d’adresse, la personne anglophone a voulu remplir le formulaire en anglais, mais Nicole Forest-Lavergne lui aurait demandé de procéder en français.

La personne bilingue a tout traduit, même nos noms. J’ai dit : Non, on ne change pas la prononciation d’un nom propre, ça ne se fait pas, continue Nicole Forest-Lavergne.

Je fais une plainte à chaque élection, ça commence à être fatigant.

Nicole Forest-Lavergne, électrice

Pour sa part, la gestionnaire des communications et des renseignements au public d'Élections Manitoba, Alison Mitchell, affirme que l'organisme a comme priorité d’offrir des services en français à tous ceux qui le souhaitent.

Elle explique que, cette année, il a été plus difficile pour trouver des employés bilingues ou francophones, car la date de l’élection a été longtemps incertaine. De plus, avec l’arrivée des élections fédérales, l'organisme a perdu certains employés, explique Alison Mitchell.

Le directeur général de la Société de la francophonie manitobaine, Daniel Boucher, estime que ce qu'a vécu Mme Forest-Laverge est déplorable.

Il promet de continuer de travailler avec le Secrétariat aux affaires francophones du Manitoba et Élections Manitoba pour trouver des solutions, et remédier à la situation dans les prochaines élections.

Manitoba

Élections provinciales