•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Grand défoulement au profit de la Fondation du cancer a lieu ce dimanche

Participants à la marche du grand défoulement à Rouyn-Noranda.

Participants à la marche du grand défoulement à Rouyn-Noranda. (archives)

Photo : Radio-Canada / Lise Millette

Émilie Parent Bouchard

Le Grand défoulement, l'événement annuel de financement de la Fondation québécoise du cancer, aura lieu ce dimanche à la presqu'île du lac Osisko.

Les gens sont invités à donner généreusement à cette fondation qui vient en aide aux personnes diagnostiquées d'un cancer.

La Fondation offre notamment l'hébergement, des allocations repas et le transport pour les personnes qui doivent s'exiler afin de recevoir des traitements, notamment de radiothérapie.

L'ambassadrice de l'événement, Mélanie Cliche, parle des services offerts comme d'un baume.

La fondation est arrivée de A à Z, m'a prise en charge, me voyageait de Rouyn à Gatineau, de Gatineau à Rouyn parce que je revenais pour la fin de semaine pour voir mes filles. Là-bas j'étais nourrie, logée ainsi que la personne qui était avec moi et j'ai eu des services, des massages, des cours de méditation, des cours d'art-thérapie. C'est sûr qu'on est mieux à la maison, mais c'est un beau compromis.

La soeur de la coordonnatrice de l'événement, Danielle Roy, a aussi eu recours à ces services après son diagnostic de cancer il y a deux ans.

Elle espère recueillir au moins 30 000 $ auprès de la population, en offrant notamment des nouveautés, telles que la destruction d'une voiture à coup de bâton de baseball ainsi que le fait de briser de la vaisselle.

Le cancer, ça apporte toutes sortes d'émotions tant pour la personne qui est touchée que pour son entourage. Donc, de créer une activité pour l'ensemble de l'entourage des gens qui pourront se défouler, parce que oui, c'est certain, on se sent impuissants, on ne sait pas trop comment faire sortir cette rage-là, on veut rester calme. Donc, effectivement qu'il y a deux ans, j'aurais bien aimé frapper une voiture, ça m'aurait fait du bien!

Les inscriptions pour la marche commenceront dès 9 h 30 dimanche matin. Le cortège partira jusqu'à la maison Dumulon à compter de 11 h.

Abitibi–Témiscamingue

Cancer