•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un vol d’huîtres suscite de l’inquiétude à l’Île-du-Prince-Édouard

Des huîtres dans une caisse sur un bateau.

Les huîtres avaient été récoltées dimanche, après le passage de Dorian.

Photo : Radio-Canada / Elisa Serret

Radio-Canada

L’Alliance de l’aquaculture de l’Île-du-Prince-Édouard tire la sonnette d’alarme à la suite du vol de sacs d’huîtres après le passage de la tempête Dorian, en fin de semaine.

Un pêcheur a rapporté avoir déposé ces sacs sur la grève dimanche, après avoir fait du nettoyage en raison du passage de la tempête.

Ce vol inquiète l’Alliance puisque Pêches et Océans Canada a fermé de larges zones à la pêche aux mollusques, lundi après-midi, par crainte que les fortes pluies amenées par la tempête ne les aient contaminées.

Une carte qui montre les zones fermées à la pêche aux mollusques à l'Île-du-Prince-Édouard.

Les zones en rouge sont fermées à la pêche aux mollusques, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Pêches et Océans Canada

À l'Île-du-Prince-Édouard, toutes les eaux à moins de 3 km de la côte, y compris toutes les îles dans le comté de Prince, sont fermées à la pêche.

Les huîtres volées ne sont pas nécessairement contaminées, mais si elles sont vendues sur le marché noir, les consommateurs n’ont aucun moyen de le savoir, affirme Peter Warris, directeur des projets à l’Alliance.

Tous les mollusques produits par nos membres sont soumis à un processus [d’inspection] rigoureux pour s'assurer qu’ils sont de grande qualité avant de se rendre aux consommateurs, dit-il.

Autre sujet de préoccupation pour l’Alliance : la perte d’équipements de ses membres pendant la tempête post-tropicale.

Certains d’entre eux ont subi des dommages importants; tous leurs équipements, leurs cages, leurs sacs se sont fait brasser, ont été projetés sur la côte et se sont entremêlés, explique-t-il.

Une pelle mécanique soulève une passerelle flottante.

La tempête Dorian a amené beaucoup de débris, y compris des équipements d'aquaculteurs, le long des côtes de l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : CBC/Steve Bruce

Il demande aux personnes qui verraient ces équipements le long des côtes de les signaler sur la page Facebook de l’Alliance pour que les pêcheurs puissent les récupérer.

Avec les informations de Natalia Goodwin, de CBC

Île-du-Prince-Édouard

Vol