•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Atom Egoyan en ouverture du FNC

Un homme est assis et pointe quelque chose du doigt.

Une scène du film d'Atom Egoyan « Guest of Honour »

Photo : Entract Films

Radio-Canada

C’est le film d’Atom Egoyan Guest of Honour qui ouvrira le 48e Festival du nouveau cinéma (FNC) le 9 octobre prochain, en présence du réalisateur. Le festival rendra aussi hommage à André Forcier.

Ce n’est pas la première présence d’Atom Egoyan au FNC; il y était pour célébrer les 35 ans de l'événement.

Guest of Honour est film à suspense psychologique qui met en vedette David Thewlis, Luke Wilson et Rossif Sutherland. Présenté en première mondiale à la Mostra de Venise ainsi qu’au Festival international du film de Toronto, il s’agit du seizième long métrage du réalisateur.

Atom Egoyan

Atom Egoyan

Photo : AP Photo / Andrew Medichini

La date de sortie du film n’a pas encore été annoncée.

Hommage à André Forcier

Par ailleurs, lors de la soirée d’ouverture, un prix sera remis au cinéaste québécois André Forcier pour l’ensemble de sa carrière.

Les deux hommes sont dans un jardin de fleurs illuminées.

Roy Dupuis et Yves Jacques dans une scène du film d'André Forcier « Les fleurs oubliées »

Photo : pierre dury

Aussi, le plus récent film du réalisateur, Les fleurs oubliées, sera présenté en première mondiale. Il s’agit d’un récit fantaisiste et écologiste qui relate la rencontre improbable entre un apiculteur (Roy Dupuis) et le frère Marie-Victorin (Yves Jacques) descendu du ciel.

Si la programmation complète du FNC ne sera annoncée que le 1er octobre prochain, on connaît déjà quelques-uns des films qui y seront présentés.

Les films de Varda, d'Almodovar et de Deraspe

Le FNC présentera notamment en première québécoise Varda par Agnès, le tout dernier film d'Agnès Varda, décédée plus tôt cette année.

Douleur et gloire, portrait autoréflexif de Pedro Almodovar – présenté en sélection officielle au Festival de Cannes et récompensé du Prix d’interprétation masculine pour Antonio Banderas –, fait aussi partie de la programmation.

Le public du festival montréalais pourra également découvrir Antigone, de Sophie Deraspe (Les loups, Les signes vitaux), présenté en première mondiale au Festival international du film de Toronto.

Une jeune femme regarde vers la droite.

Une scène du film « Antigone » de Sophie Deraspe

Photo : Courtoisie du TIFF

Le réalisateur acadien Rodrigue Jean (Full Blast, Yellowknife) proposera L'acrobate, avec Sébastien Ricard dans le rôle d'un homme qui entretient une relation charnelle trouble avec un acrobate russe.

Aussi au programme : L.A. Tea Time, de Sophie Bédard-Marcotte, présenté comme « une traversée des États-Unis entre humour, détours et fantaisies », et Cranks, deuxième long métrage de Ryan McKenna (Le cœur de madame Sabali), qui se veut en quelque sorte un hommage éclaté à la ville de Winnipeg.

Le 48e Festival du nouveau cinéma se tiendra à Montréal du 9 au 20 octobre prochain.

Cinéma

Arts