•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

54 % des enseignants des écoles élémentaires disent avoir été victimes de violence

Une enseignante discute avec des enfants dans une classe de maternelle.

La violence envers les enseignants est en forte hausse dans les écoles élémentaires de l'Ontario.

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Radio-Canada

Une étude de l’université d’Ottawa affirme que les enseignants de la province ont subi une hausse marquée de la violence sur leur lieu de travail.

Sur les 16 000 enseignants interrogés, 54 % ont dit avoir été victimes de violence physique pendant l’année scolaire 2017-2018.

Également, 72 % des répondants ont confié avoir été insultés ou avoir été la cible de gestes grossiers de la part des élèves.

Un coup de sonde lancé en 2005 par des syndicats de l’enseignement avait conclu que seulement 7 % des enseignants disaient avoir été victimes de violence.

L’étude avait comme objectif de répertorier la violence vécue par les enseignants de la part d’élèves, de parents ou d’administrateurs pendant l’année scolaire 2017-2018.

Avec les informations de Presse canadienne

Toronto

Éducation