•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • La première visite du pape Jean-Paul II au Canada

    Le pape Jean Paul II devant la foule du parc Jarry à Montréal en 1984

    Le pape Jean-Paul II parcourt le Canada pour une première fois du 9 au 20 septembre 1984.

    Radio-Canada

    Du 9 au 20 septembre 1984, des millions de téléspectateurs sont rivés à leur écran pour suivre la première visite d’un pape en terre canadienne. En tant que diffuseur hôte, Radio-Canada déploie pour cet événement la plus vaste couverture télévisée jamais réalisée à l’époque.

    Des 23 voyages effectués à ce jour par le pape Jean-Paul II, aucun n’a eu l’étendue géographique du Canada.

    Dans sa tournée de 11 jours, le pape visite 13 villes et traverse le pays entier, de Saint-Jean de Terre-Neuve à Vancouver, soit de l’Atlantique au Pacifique.

    Quelque 60 événements sont au programme de cet aller-retour radiotélévisé de 16 000 kilomètres.

    Carte illustrant l'itinéraire de la visite du pape Jean-Paul II au Canada.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

    Le diffuseur-hôte Radio-Canada doit se déplacer dans 13 villes canadiennes pour couvrir les 60 événements de la visite du pape Jean-Paul II.

    Photo : Radio-Canada / Documentation de Radio-Canada

    C'est à l’invitation du ministère des Affaires extérieures que Radio-Canada a accepté le mandat particulier de diffuseur hôte.

    Radio-Canada diffuse alors à la grandeur du pays tous les aspects formels et officiels de la visite du pape, à travers plus de 120 heures de couverture et de reportages.

    Le mandat du diffuseur hôte consiste également à fournir le son et l'image de la visite papale à tous les diffuseurs, aussi bien canadiens qu'étrangers.

    Au total, Radio-Canada utilisera environ 50 cars de reportage, 300 caméras couleur, 1600 microphones et 300 000 mètres de câbles.

    Pour ce projet de radiotélévision ambitieux, le diffuseur aura également besoin des services de près de 1500 techniciens et membres d'équipes de production.

    L'arrivée du pape Jean-Paul II à Québec

    Téléjournal, 9 septembre 1984

    Chaque fois qu'il met les pieds dans un nouveau pays, le pape Jean-Paul II embrasse le sol.

    Comme en témoigne ce reportage du Téléjournal du 9 septembre 1984, ce geste est également effectué à Québec, où le pape amorce sa tournée canadienne.

    Dès son arrivée, à 11 h 20, sur le tarmac de l’aéroport de Québec, le souverain pontife fait connaître son message, axé sur le pluralisme et le respect des minorités.

    Salut à vous, gens de ce pays; Amérindiens; gens d’origine française et anglaise; immigrants venus de partout.

    Le pape Jean-Paul II

    Il est accueilli par des personnalités politiques et ecclésiastiques, mais aussi par une envolée de colombes en signe de paix.

    Dessin illustrant la télédiffusion de l'image captée dans la papamobile par hélicoptère vers les studios de Radio-Canada.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

    Pour la tournée du pape au Canada, Radio-Canada équipe la papamobile d'une caméra télécommandée par hélicoptère.

    Photo : Radio-Canada / Ici Radio-Canada, vol 18, no 37

    Utilisée pour ses déplacements publics, la papamobile marque les esprits dès les premiers moments de cette visite du Saint-Père.

    Pour la première fois, le véhicule papal est équipé d'une caméra intérieure télécommandée par hélicoptère dont Radio-Canada transmet les images.

    Quatre équipes de reportage sont de plus déployées pour suivre à la trace les moindres détails du parcours et des manifestations publiques au programme de la tournée du pape.

    Pour le plus grand avantage des téléspectateurs, il en résulte donc des journées de 6 à 8 heures de diffusion d’émissions spéciales par jour.

    Le passage du pape Jean-Paul II à Montréal

    Au lendemain de son arrivée à Québec, le pape poursuit son voyage à Montréal pour une visite qui s’annonce des plus intenses.

    Téléjournal, 11 septembre 1984

    Le journaliste Claude Gervais fait le bilan de ce séjour chargé au Téléjournal du 11 septembre 1984.

    En matinée, le souverain pontife se rend à l'oratoire Saint-Joseph pour faire une leçon de morale chrétienne aux évêques québécois.

    Il rencontre ensuite des centaines d'enfants à l'église Notre-Dame.

    Après une messe en plein air au parc Jarry, Jean-Paul II se déplace au stade olympique, où il est accueilli par 60 000 jeunes âgés de 16 à 25 ans.

    Quelque 2400 jeunes participent au spectacle créé en l'honneur du Saint-Père. Céline Dion chante alors sa célèbre chanson Une colombe au pape. Les thèmes véhiculés par le spectacle sont les espoirs et les souffrances des jeunes.

    Jean-Paul II encourage les jeunes à s'engager dans les mouvements de jeunesse. Il se dit préoccupé quant au chômage et à la drogue.

    Le message du pape Jean-Paul II

    Au cours de sa tournée au Canada, le pape adresse un message pastoral de justice.

    Téléjournal, 21 septembre 1984

    Le journaliste James Bamber analyse le sens des messages du Saint-Père au Téléjournal du 21 septembre 1984 qu’anime Bernard Derome.

    Le pape Jean-Paul II parle de justice sociale à Terre-Neuve, de tolérance au Manitoba, d’autodétermination des populations autochtones et de paix mondiale.

    À Toronto, il se prononce sur la technologie, qui doit, selon lui, servir l'humanité et non l'appauvrir.

    Dans un autre type de message, il encourage la pratique religieuse, tout en rappelant aux fidèles qu’ils doivent obéir à des préceptes précis : non à l’avortement, non au divorce et au concubinage, non au mariage pour les prêtres.

    S’il est encore trop tôt pour évaluer les retombées de cette longue visite, il n’est pas invraisemblable de penser aujourd’hui que la plupart des Canadiens ont été touchés par ce personnage qui croit si profondément en ce qu’il fait que même les croyants peuvent en être étonnés.

    Le journaliste James Bamber

    Au terme de la visite de Jean-Paul II au Canada, plus de 13 millions de Canadiens auront regardé au moins une partie de la couverture télévisuelle des réseaux français et anglais de Radio-Canada.

    Du côté du réseau français, la journée la plus écoutée aura été le mardi 11 septembre, avec 5 013 000 téléspectateurs rivés à leur écran pour assister au passage du pape dans la métropole québécoise.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    International