•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une vingtaine d'arrestations lors d'une opération antidrogue du SPVM

Une véhicule de la Sûreté du Québec.

Une opération antidrogue est en cours dans la région de Montréal.

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Radio-Canada

Les policiers du Service de police de la Ville de Montréal ont arrêté au moins 24 personnes, mercredi, dans le cadre d’une opération liée au trafic de fentanyl et de drogues qui en contiennent.

Cette opération, menée en collaboration avec les corps policiers de Granby, Longueuil et Québec, s’inscrit dans le cadre du projet d’enquête Asterios, lancé à la suite de la vague de surdoses au fentanyl qui a sévi à l’été 2017.

Selon un communiqué du SPVM, les enquêteurs ont aussi procédé à une perquisition à Montréal et saisi une quantité non révélée de stupéfiants et d’argent.

Les suspects arrêtés mercredi matin doivent comparaître au cours de la journée par visioconférence au palais de justice de Montréal.

D’autres arrestations sont à prévoir dans cette affaire, ajoute le SPVM.

Rappelons que la police de Montréal avait déjà arrêté 14 personnes et saisi des armes ainsi que d'importantes quantités de drogue en novembre 2018 dans le cadre de cette enquête. L’opération visait à l’époque le groupe de motards des Minotaures West Montréal, lié aux Hells Angels.

La police de Montréal avait déjà frappé un groupe de motards criminels liés aux Hells Angels, en novembre 2018, dans le cadre de ce projet d’enquête.

Considérant les ravages importants que causent les drogues au fentanyl dans les grandes villes du pays, notamment à Montréal, le SPVM a déployé depuis 2017 une série de mesures pour endiguer la circulation du fentanyl et les drogues qui en contiennent, notamment l’héroïne et ses dérivés.

Chaque cas de surdose a fait l’objet d’une enquête afin d’identifier les réseaux de trafiquants liés à la vente de cette drogue, peut-on lire dans le communiqué du SPVM.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Justice et faits divers