•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

400 spécialistes de la mort à Rimouski

Des urnes sont disposées sur des étagères

Le Congrès de la Corporation des thanatologues est l'occasion de discuter d'enjeux touchant le domaine funéraire.

Photo : Radio-Canada / Édith Drouin

Radio-Canada

Le 63e Congrès de la Corporation des thanatologues du Québec réunit 400 personnes à Rimouski pour discuter d’enjeux comme la pénurie de la main-d’oeuvre.

La pénurie de main-d’oeuvre touche des postes comme celui d'hôtesse, de gardien, de porteur et de transporteur.

Alors que les entreprises familiales qui fonctionnent de génération en génération ont la chance de pouvoir compter sur la relève familiale, on a également des entreprises peut-être plus en région ou en centre urbain qui sont à la recherche de main-d'oeuvre comme dans tous les secteurs d'activité au Québec, observe la directrice générale de la Corporation des thanatologues du Québec, Annie St-Pierre.

Autrefois, on avait vraiment une liste de gens qui donnaient leur nom à leur retraite, mais il n’y a plus cette liste-là, explique Marie Eve Garneau, directrice des opérations et thanatologue du groupe Garneau à Lévis. C’est de se réorienter, de trouver des façons de faire. On s’est tourné vers autre chose, maintenant on a des porteurs de 16 ans.

Une urne dans une voiture

Les rites funéraires sont l'une des spécialités des 400 thanatologues réunis à Rimouski dans le cadre d'un congrès.

Photo : Radio-Canada / Édith Drouin

De l’attente pour les certificats de décès

Les délais d’émission des certificats de décès, qui peuvent s’étirer jusqu’à six mois, sont un autre défi auquel font face les thanatologues, mais surtout, les personnes en deuil qui doivent régler la succession de leur proche.

Une dame m'a dit avoir été obligée d'emprunter des sous à quelqu'un de sa famille pour être capable de payer ses dépenses de sa vie quotidienne, illustre Marie Eve Garneau. Elle, la problématique étant qu'elle a seulement un compte conjoint, elle n'avait pas un compte à son nom, donc le compte conjoint se retrouve automatique gelé. Donc là, l'hypothèque ne passe plus, les comptes ne passent plus.

Kiosques d'informations sur les rites funéraires à Rimouski.

Le public était invité à visiter des kiosques d'informations mardi dans le cadre du congrès de la Corporation des thanatologues du Québec.

Photo : Radio-Canada / Édith Drouin

Une vingtaine d’employés ont toutefois été embauchés auprès du Directeur de l’état civil pour pallier le manque de main-d’oeuvre. Les délais liés à l'émission des certificats de décès devraient se résorber au cours des prochains mois, selon le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet.

Les pratiques de développement durable ainsi que l’intégration de nouvelles technologies sont également des thèmes au cœur des discussions du congrès, qui se termine mercredi à Rimouski.

Avec les informations d'Édith Drouin

Bas-Saint-Laurent

Société