•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Colisée de Trois-Rivières : 1,2 million de plus pour 57 modifications

Gens qui posent des panneaux sur le Colisée.

Le futur Colisée est en pleine construction au District 55, à Trois-Rivières, à l'intersection des autoroutes 40 et 55.

Photo : Radio-Canada / Jef Fortier

Marie-Pier Bouchard
Maude Montembeault

La Ville de Trois-Rivières devra puiser dans son fonds de réserve afin d’absorber les coûts supplémentaires, évalués à ce jour à 1,2 million de dollars, pour la construction du nouveau Colisée. Des documents obtenus par Radio-Canada en vertu de la Loi d’accès à l’information détaillent les 57 changements qui ont été approuvés depuis le début de la construction du Colisée.

En point de presse mardi, le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, et le directeur du génie de la Ville, Patrice Gingras, mentionnaient « quelques changements » pour expliquer, en partie, le retard dans la construction du nouveau Colisée.

En tout, 57 « demandes de modification » ont été approuvées jusqu’à maintenant par le conseil municipal. La valeur initiale du contrat octroyé à l’entrepreneur général TEQ était de 56,7 millions de dollars.

Ces changements au projet n'entraînent pas tous des dépassements de coûts. Certains travaux ont coûté moins cher que prévu, mais l'ensemble des corrections totalisent des coûts additionnels de 1,2 million de dollars.

La valeur du contrat, à ce jour, en incluant l’ensemble des modifications, est maintenant de 57,9 millions de dollars.

La valeur du contrat de construction accordé à l'entrepreneur général TEQ a augmenté de 1,2 million de dollars entre 2016 et 2019.

La valeur du contrat de construction accordé à l'entrepreneur général TEQ a augmenté de 1,2 million de dollars entre 2016 et 2019.

Photo : Radio-Canada

Par exemple, les bandes de la patinoire principale ont dû être modifiées en cours de route pour répondre aux nouvelles normes de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ), ce qui représente un montant supplémentaire de 525 000 $.

On apprend aussi que plus de 140 000 $ ont été approuvés pour « l’ajout d’un dispositif de fonte de neige pour trottoirs chauffants », une demande de la Ville survenue en cours de route.

Une modification au système de sonorisation de l’une des deux glaces a également coûté près de 100 000 $ de plus.

Autre exemple, la Ville a dû débourser près de 115 000 $ supplémentaires parce que, lors de la soumission, « le produit demandé pour le recouvrement de plancher aux aires de circulation avec patins n’était pas disponible ».

Pas de dépassement de coûts, dit la Ville

La Ville affirme cependant qu’il n’y a aucun dépassement de coûts jusqu’à maintenant pour la construction du Colisée.

Le projet initial se chiffre à 56,7 millions de dollars. Cependant, 4 millions de dollars supplémentaires ont été alloués, notamment pour l’acquisition et l’aménagement du terrain, de même qu’un fonds de réserve estimé à 1,9 million de dollars.

C’est à même ce fonds de réserve que la Ville devra puiser pour éponger les coûts supplémentaires de 1,2 million de dollars. D’ici la fin du projet, il reste maintenant 700 000 $ pour tous les imprévus.

Un tableau.

Les coûts du nouveau Colisée de Trois-Rivières s'élèvent à 60,6 millions de dollars.

Photo : Radio-Canada

En octroyant un contrat clés en main à la firme TEQ, l’ancien maire, Yves Lévesque, promettait qu’il n’y aurait pas de dépassement de coûts.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale