•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pannes de courant de Dorian : les réparations progressent

Des monteurs de ligne au travail le long d'une route rurale

Le fournisseur Nova Scotia Power estime qu'en trois jours il a rétabli le courant à 75 % de ses abonnés touchés par la pannes. Les travaux se poursuivent avec l'aide de partenaires d'autres provinces.

Photo : Twitter/@nspowerinc

Radio-Canada

Les équipes qui travaillent d’arrache-pied pour rétablir le courant dans les régions sinistrées par la tempête Dorian dans les Maritimes font du progrès.

En Nouvelle-Écosse, il restait encore environ 43 000 abonnés sans courant, en milieu de soirée, mercredi. Ils étaient plus de 400 000 dans cette situation dimanche matin. Des soldats des Forces armées canadiennes continuent d’aider les équipes à progresser sur le terrain.

Des soldats et des monteurs de lignes discutent près de leurs véhicule en forêt.

Des soldats canadiens aident les équipes de monteurs de ligne à progresser sur le terrain, notamment en dégageant les routes encombrées de débris d'arbres,

Photo : Twitter/@JTFA_FOIA

Le rebranchement des ménages est plus difficile en communauté rurale. C’est notamment le cas dans la Municipalité d'Argyle, dans le sud-ouest de la province. Selon les plus récentes estimations, certains résidents devront attendre jusqu’à tard en soirée vendredi avant d’avoir à nouveau de l’électricité.

Il faut savoir que, dans certains cas en région rurale, le travail d’une équipe entière de monteurs de ligne n’aboutit au rebranchement que d’une seule résidence, plutôt que de plusieurs à la fois. Cela rend le travail plus fastidieux.

Janine Muise, coordonnatrice à l’Organisation des mesures d'urgence de la Municipalité d’Argyle, invite cependant toute personne ayant des besoins urgents, d’ordre médical par exemple, à communiquer avec la société Nova Scotia Power pour être classé comme personne prioritaire.

Si quelqu’un a besoin de courant pour leur oxygène, leur dialyse, (...) ils peuvent s’enregistrer avec Nova Scotia Power, et ils sont mis sur une liste, et c’est eux qui vont recevoir la priorité pour le rebranchement, indique Mme Muise.

Toutes les écoles francophones ouvertes jeudi matin

La plupart des écoles en Nouvelle-Écosse ont rouvert mercredi matin.

Toutes les écoles francophones de la Nouvelle-Écosse seront ouvertes aux élèves jeudi matin, a indiqué le Conseil scolaire acadien provincial (CSAP).

Les deux seules écoles qui étaient fermées mercredi, l’École Mer et Monde à Halifax et l’École de Pubnico-Ouest, peuvent maintenant accueillir à nouveau leurs élèves.

Claudette d’Entremont, la directrice de l’École de Pubnico-Ouest, s’est avouée agréablement surprise de recevoir la visite impromptue des militaires des Forces armées canadiennes, mercredi matin. Ceux-ci ont délogé l’arbre déraciné sur le terrain de l’école. 

En 20 minutes, c’était complètement fini, a dit Mme d’Entremont.

À l’Île-du-Prince-Édouard, les pannes paralysaient encore plus de 8000 foyers, à 21 h mercredi. Il y en avait plus de 50 000 dans cette situation après le passage de Dorian. Le fournisseur Maritime Electric compte 73 équipes à l’oeuvre dans la province.

Des camions de réparations de lignes électriques rassemblés dans un stationnement de Moncton.

Une trentaine de camions, du Nouveau-Brunswick et du Québec, étaient stationnés à Moncton mercredi matin. Ces équipes de monteurs de ligne étaient en transit vers la Nouvelle-Écosse où elles iront prêter main-forte à leurs collègues.

Photo : Radio-Canada / Nadia Gaudreau

Au Nouveau-Brunswick, il ne restait plus qu’une soixantaine abonnés sans électricité mercredi, presque tous dans la région du sud-est. Les pannes avaient paralysé quelque 80 000 foyers dans la province.

Au plus fort de la tempête Dorian, en fin de semaine, un demi-million de foyers et commerces dans les Maritimes n'avaient pas d'électricité. L’ouragan rétrogradé en puissante tempête post-tropicale a fait tomber d’innombrables branches et renversé des arbres sur des fils électriques dans les Maritimes, particulièrement en Nouvelle-Écosse.

Avec des renseignements d'Olivier Lefebvre

Nouvelle-Écosse

Incidents et catastrophes naturelles