•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accusé d’agressions sexuelles : le procès de Vincent Simard se poursuit

Vincent Simard au palais de justice de Drummondville.

Vincent Simard au palais de justice de Drummondville, le mardi 10 septembre 2019

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le procès du médecin Vincent Simard se poursuivait mardi pour une deuxième journée, à Drummondville. L’homme est accusé d’agressions et de contacts sexuels sur deux adolescents.

Après qu’un premier jeune homme eut affirmé, lundi, que le médecin avait procédé à des attouchements sur ses parties génitales dans le spa de sa résidence, un deuxième est venu raconter une histoire similaire devant la juge Hélène Fabi.

Accusé d’agressions sexuelles : le procès de Vincent Simard se poursuit

Selon le jeune, qui est aujourd’hui majeur, Vincent Simard aurait aussi palpé ses organes génitaux dans son spa lors d’un rassemblement entre amis et dans sa résidence au terme d’une soirée passée à regarder une série télévisée.

Questionné par la procureure de la Couronne Vicky Smith, le jeune homme a également affirmé que l’accusé avait profité d’un de ces moments pour lui masser les fesses de façon très insistante. Un geste qui l’a fait figer et a créé un malaise évident entre le médecin et lui.

Le jeune a qualifié Vincent Simard de colérique, d'anxieux et de contrôlant.

Les présumées victimes, qui étaient devenues amies avec le médecin rencontré lors d’activités parascolaires, disent avoir été marquées par ces événements.

Le procès du médecin se poursuit mercredi. Nous ignorons quels témoins la Couronne pourrait ensuite faire entendre.

Avec les informations de Jean-François Dumas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Justice