•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écoutez en rattrapage le 30e Chant'Ouest

Image-titre avec des instruments de musique et les photos des quatre participants en mortaises dans l'image.

Quatre participants se produiront sur la scène du Chant'Ouest à Edmonton le 19 septembre 2019 : Dana Waldie, Stranger Brew, éemi et Sympa César.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le 30e Chant'Ouest, qui a eu lieu le 19 septembre à La Cité Francophone, à Edmonton, a vu défiler sur scène quatre artistes émergents de la scène musicale francophone de l'Ouest canadien : Dana Waldie (Manitoba), éemi (Saskatchewan), Sympa César (Alberta) et le groupe Stranger Brew (Colombie-Britannique).

Au terme de la soirée, Sympa César et éemi sont sortis grands gagnants en remportant chacun le convoité Prix André-Mercure, qui décerne un passeport direct pour le Festival international de la chanson de Granby.

Spéciale Chant'Ouest 2019 : première partie

Spéciale Chant'Ouest 2019 : deuxième partie

Spéciale Chant'Ouest 2019 : troisième partie


Les quatre artistes ont été sélectionnés pour représenter leur région après avoir remporté le concours musical de leur province respective. La direction artistique de ce 30e anniversaire a été assurée conjointement par Ronald Tremblay, un des fondateurs du premier Gala interprovincial de la chanson, et Josée Thibeault, artiste multidisciplinaire qui a signé aussi la mise en scène du spectacle. Robert Walsh était à la direction musicale de l'orchestre composé du bassiste Pierre-Paul Bugeaud, du claviériste Éric Doucet et de Jamie Cooper à la batterie et aux percussions.

Des invités spéciaux sont montés sur scène lors du gala animé par Mireille Langlois (Culture et confiture) et Rudy Desjardins (Le café show) et coordonné cette année par le Centre de développement musical de l'Alberta.

Le Prix André-Mercure a été attribué à éemi et Sympa César, les deux artistes choisis par le jury, qui se rendront au Festival international de la chanson de Granby. Ils recevront aussi une bourse et une séance d'enregistrement. Parmi les autres prix figurent celui de l'APCM, qui a récompensé la chanson Pépère d'éemi avec une bourse de 1000 $, le prix SACEF, remis à Sympa César, qui offre une résidence en interprétation, et le Prix des médias, qui a remis une bourse de 5000 $ à Stranger Brew. Le groupe a obtenu la faveur du public lors d'un vote en salle combiné au vote en ligne mené sur Radio-Canada.ca le jour du gala.

Suivez la préparation des artistes dans la websérie La coda

Le caméraman-monteur Hugo Lévesque, l'animatrice Mélissa Cassista et l'auteur-compositeur-interprète albertain Sympa César.

La websérie « La coda », avec Mélissa Cassista et Hugo Lévesque, a été diffusée du 16 au 20 septembre 2019.

Photo : Radio-Canada

Le Chant'Ouest est une occasion exceptionnelle pour les auteurs-compositeurs-interprètes de se rencontrer et de faire rayonner leurs textes et leur musique au-delà de leurs réseaux de diffusion habituels. Pendant toute la semaine, en amont du spectacle, des ateliers leur ont permis de recevoir les conseils et le mentorat de professionnels du milieu de la musique et de la scène.

Nous avons suivi cette préparation sous forme d'une websérie. Chaque jour, l'animatrice Mélissa Cassista et le caméraman Hugo Lévesque ont rencontré les artistes et les artisans du gala pour prendre de leurs nouvelles et présenter les moments forts en images.


Découvrez les artistes participants au Chant'Ouest 2019

Dana Waldie (Manitoba)

Une jeune femme avec de longs cheveux tressés, vêtue d'une robe fleurie, souriante, devant un micro, sur une scène.

Dana Waldie est la lauréate des auditions manitobaines pour le Chant'Ouest et représentera la province au concours de chanson.

Photo : Radio-Canada

L'auteure-compositrice-interprète Dana Waldie est déjà connue sur la scène anglophone de Winnipeg sous le pseudonyme de Haita. Inspirée par son père musicien, Dana a commencé à composer à l'âge de 16 ans. Ses mélodies sont empreintes de sonorités qui conjugent la musique électronique, le soul et le folk. Un séjour d'un an en France, où elle enseignait l'anglais, la rappelle à l'écriture dans sa langue d'origine. En juin dernier, elle se présente aux auditions du 100 Nons, qu'elle remporte avec trois chansons originales et une reprise de Charles Aznavour.

Le français, comparativement à l'anglais, ça me permet d'être poétique d'une autre manière, disait-elle en entrevue lors des auditions. En anglais, il y a tellement de chansons qui se ressemblent. En français, c'est très unique.

Ce qui m'inspire, ce sont mes expériences dans ma vie, avec mes pairs, avec ma famille. En tant qu'artiste, c'est un tel bonheur de pouvoir raconter des histoires.

Dana Waldie

La Manitobaine envisage maintenant créer un nouveau style en explorant des thématiques plus politiques autour, notamment, de l'affirmation sociale des femmes.

éemi (Saskatchewan)

L'artiste éemi sourit, alors qu'elle est en entrevue avec Radio-Canada.

éemi a remporté le concours Nouvelle Scène. Elle représentera la Saskatchewan au Chant'Ouest.

Photo : Radio-Canada / Albert Couillard

Originaire de Moose Jaw, éemi habite à Saskatoon. L'auteure-compositrice-interprète se démarque par son timbre vocal et sa poésie épurée. Elle a participé à quelques reprises au concours musical Nouvelle scène, en Saskatchewan, qu'elle a gagné le mois dernier en remportant les honneurs, dont le prix du public et celui de la meilleure présence artistique. Elle décrit ainsi ses créations en entrevue à l'émission Pour faire un monde :

Des chansons assez minimalistes, un lyrisme très épuré, qui parlent un peu de choses taboues dans la vie. Et j'y ajoute un peu de ludisme.

éemi, en entrevue à l'émission «  Pour faire un monde »

Sa première participation au concours provincial, en 2009, a été pour elle un éveil en matière de musique francophone. Depuis, elle cherche à repousser les limites musicales et concentre ses efforts sur la composition. Elle travaille actuellement à la réalisation d'un premier album.

Stranger Brew (Colombie-Britannique)

Deux hommes et une femme se tiennent debout devant un mur et se sourient l'un à l'autre.

Le trio vancouvérois Stranger Brew est composé du bassiste Jory Ferstrom, de la chanteuse Ghislaine Doté et du guitariste Jonathan Eltis.

Photo : Radio-Canada / Alex Lamic

Le groupe britanno-colombien Stranger Brew réunit trois artistes aux origines et aux parcours artistiques variés : la chanteuse Ghislaine Doté et les musiciens Jonathan Eltis (guitare, composition et arrangement) et Jory Fernstrom (basse).

Née en France, Ghislaine a grandi en Côte d’Ivoire avant de déménager à Montréal où elle a vécu pendant presque 20 ans en menant une carrière de danseuse et de chorégraphe. En 2018, elle suit une formation en chant à Londres, puis au Vancouver Symphony Orchestra School of Music, qui influence ses compositions. Britanno-Colombien, Jory est passionné de dessin et de musique. Un long voyage à l'étranger le mène à explorer une diversité de styles musicaux et d'instruments. Jonathan Eltis, originaire d'Edmonton, est un grand francophile. Après des études en littérature française, il aime faire jouer les mots sur des sonorités tirées du blues, du jazz et de la musique classique.

De leur collaboration naît une synergie nourrie d'influences différentes qui colorent leurs chansons d'un style unique.

Mon approche de la structure d'une chanson, avec la considération de composer pour une femme à la place d'un homme, c'est un autre point de vue, explique Jonathan au micro de Marie Villeneuve, à Phare Ouest. La ballade que j'ai proposée l'année passée, il fallait complètement la changer pour que ce soit plus universel, pour que Ghislaine puisse la chanter.

On a commencé à cocomposer. C'est intéressant parce que, moi, mes influences sont plus classiques. Jon, ses influences sont plus blues. Donc c'est un beau mélange.

Ghislaine Doté

À sa deuxième participation au concours Pacifique en chanson, en mai dernier, le groupe a remporté la palme en plus d'obtenir le Prix de la presse, qui souligne la meilleure présence sur scène.

Sympa César (Alberta)

Un homme joue de la guitare dans des escaliers.

Sympa César, auteur-compositeur-interprète, représentera l'Alberta au 30e Chant'Ouest.

Photo : Radio-Canada / Emilio Avalos

Après une première participation en 2016, Sympa César a fait l’unanimité au concours musical albertain, en juin dernier, en remportant le Prix du public et le Grand Prix du jury. Depuis quelques années, l'auteur-compositeur-interprète continue de nourrir sa passion pour les mélodies, tout en poursuivant en parallèle des études en éducation et en s'impliquant dans la communauté francophone. Il joue de plusieurs instruments, dont le piano, qu'il a découvert à un très jeune âge.

Ses sensibilités musicales le portent vers les courants indie et folk, qu'il marie à des sonorités plus funk. Il commence à explorer un peu plus ce style musical. Parce que c’est quand même quelque chose que j’aime et qui m’amuse, confiait-il en entrevue en juin dernier, ajoutant qu'il se plaît enfin à chanter ses propres chansons.

Depuis longtemps, je me résignais à l’écriture, mais maintenant, je veux miser sur plus de musique et plus de scène, c’est maintenant que ça se passe.

Sympa César

Le gala Chant'Ouest a eu lieu le 19 septembre, à La Cité Francophone, à Edmonton. Le spectacle était diffusé dans le cadre d'une émission spéciale audiodiffusée sur ICI Radio-Canada Première et sur le web. En complément : écoutez la webradio Chant'Ouest sur ICI MUSIQUE (Nouvelle fenêtre).

Alberta

Musique chanson/pop