•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections 2019 : ce que vous devez savoir sur l’Outaouais et l’est ontarien

Le premier ministre Justin Trudeau arrive à Rideau Hall.

Le premier ministre Justin Trudeau arrive à Rideau Hall pour rencontrer la gouverneure générale Julie Payette à Ottawa le mercredi 11 septembre 2019.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Dominique Degré

La campagne électorale fédérale est officiellement lancée : le premier ministre Justin Trudeau s'est rendu mercredi à Rideau Hall pour demander la dissolution de la 42e législature. En prévision du scrutin du 21 octobre prochain, voici le portrait politique actuel en Outaouais et dans l’est ontarien.

L'équipe d'ICI Ottawa-Gatineau surveille plus particulièrement 14 circonscriptions fédérales dans la région, dont 10 se trouvent en Ontario et 4 au Québec. La plupart des députés sortants portent les couleurs du Parti libéral du Canada (PLC).

Les quatre circonscriptions de l’Outaouais, soit Gatineau, Hull—Aylmer, Pontiac et Argenteuil—La Petite Nation, sont toutes rouges. Les troupes de Justin Trudeau dans la région avaient d’ailleurs remporté leurs sièges avec de solides avances sur leurs rivaux en 2015.

Le constat est un peu différent en Ontario. Le PLC a su rafler 8 des 10 circonscriptions en jeu il y a 4 ans, mais les candidats du Parti conservateur du Canada (PCC) ont eu le dessus dans Carleton et Stormont—Dundas—South Glengarry.

Lors des dernières élections générales, les citoyens de la région sont allés aux urnes en plus grand nombre que la moyenne nationale.

Sur 1 185 933 électeurs inscrits dans les 14 circonscriptions surveillées, 881 022 se sont prévalus de leur droit de vote, soit un taux de participation de 74,3 % — 6 points de pourcentage de plus que le taux de 68,3 % à l'échelle nationale.

Quelques candidats encore manquants

À quelques heures du déclenchement des élections, le PLC et le Nouveau parti démocratique n’ont pas encore pourvu tous leurs postes de candidats dans la région.

D’une part, les libéraux n’ont toujours pas annoncé qui succédera à Andrew Leslie dans Orléans, lui qui a décidé de ne pas se représenter cette année.

De leur côté, les néo-démocrates ont deux postes de candidats vacants : un dans Argenteuil—La Petite-Nation, et l’autre dans Nepean.

Notre dossier Élections Canada 2019

Tous les autres principaux partis — dont le jeune Parti populaire du Canada de Maxime Bernier — ont des représentants dans les 14 circonscriptions de la région.

Certains électeurs trouveront aussi sur leur bulletin de vote les noms de candidats issus de partis plus marginaux. Par exemple, les citoyens d’Ottawa-Ouest—Nepean auront la possibilité de voter pour Sean Mulligan, du Parti de l’héritage chrétien du Canada.

Le Parti rhinocéros a également indiqué à Radio-Canada qu’il présentera un candidat dans Gatineau. La formation politique a aussi affirmé avoir plusieurs candidats pour les circonscriptions de l’est ontarien, sans toutefois préciser leur nom.

Radio-Canada a contacté tous les partis enregistrés auprès d’Élections Canada pour savoir s’ils comptent présenter des candidats dans la région. Nous avons obtenu des réponses seulement de la part des formations nommées ci-dessus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique fédérale