•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'achalandage s'accroîtra considérablement à la station de métro Côte-Vertu

Un autobus de la Société de transport de Montréal à proximité d'une station de métro.

Des navettes transporteront des passagers entre la station de métro Côte-Vertu et la gare Bois-Francs pendant la fermeture du tunnel Mont-Royal.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La fermeture du tunnel Mont-Royal, nécessaire à la construction du Réseau express métropolitain (REM), amènera 8000 personnes de plus à transiter par la station de métro Côte-Vertu aux heures de pointe, l'an prochain.

Philippe Schnobb, président du conseil d'administration de la Société de transport de Montréal (STM), signale que des changements ont été apportés à la station Côte-Vertu de manière à ce qu'elle puisse accueillir plus de passagers.

Nous avons mis en circulation deux trains de plus sur la ligne orange il y a quelques semaines, ce qui va augmenter la capacité, affirme M. Schnobb.

À compter de janvier 2020, des navettes circuleront de 5 h 30 le matin jusqu'à 0 h 45 en fin de soirée afin de transporter des passagers entre la gare Bois-Francs et la station Côte-Vertu. Les navettes emprunteront des voies réservées sur la rue Grenet, et le trajet sera d'une quinzaine de minutes.

M. Schnobb affirme que la STM évaluera la situation pour déterminer si des autobus supplémentaires seront nécessaires.

Malgré tout, les capacités de la station de métro Côte-Vertu, qui clôt la ligne orange dans l'ouest de Montréal, seront mises à rude épreuve lorsque le tunnel Mont-Royal fermera pendant deux ans, soit jusqu'en 2022. Une fermeture inévitable pour mener à bien le chantier du REM.

La station Côte-Vertu elle-même sera fermée pendant 11 semaines à compter de l'été 2020. La STM doit y construire un garage souterrain pour les autobus qui utilisent la station en guise de terminal.

Lundi, le gouvernement du Québec, l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) et CDPQ Infra (filiale de la Caisse de dépôt et placement) ont annoncé l'injection de 192 millions de dollars pour atténuer les répercussions des travaux sous le mont Royal.

Une station fortement congestionnée

À l'heure actuelle, une vingtaine de lignes d'autobus terminent leur trajet à Côte-Vertu, une station déjà fortement congestionnée, selon le maire de l'arrondissement de Saint-Laurent, Alan DeSousa.

M. DeSousa affirme que le Train de l'Est et la ligne Mascouche pourraient emprunter des trajets de rechange qui seraient plus près de la station Du Collège que de la station Côte-Vertu. Des discussions à cette fin sont en cours avec le Canadien National, dit-il.

Le REM doit entrer en activité en 2021, entre la Rive-Sud et la gare Centrale. Le tronçon entre la gare Centrale et la gare Du Ruisseau, à Ahuntsic-Cartierville, qui comprend le tunnel sous le mont Royal, doit être mis en service en 2022.

Avec les informations de CBC

Grand Montréal

Transport en commun