•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le foyer de soins Au Château perdra 230 000 $ de financement provincial

Une enseigne sur laquelle est écrite Au Château à l'entrée de l'établissement.

Un vent d'inquiétude souffle sur la résidence pour aînées Au Château, à Nipissing Ouest, alors que la province réduit son aide financière.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

Radio-Canada

La maison de soins de longue durée Au Château, à Nipissing Ouest, perdra 230 000 $ de financement de la province à compter du 1er octobre. La direction de l’établissement cherche des solutions alors que le syndicat tente d’en savoir plus.

La réduction de l’aide provinciale découle de l’élimination de deux programmes de financement destinés aux centres de soins de longue durée de l’Ontario.

Ces programmes, pour la prime de conformité structurelle et le fonds de transition des hauts salaires, totalisent 34 M$.

Le directeur du foyer Au Château, Jacques Dupuis, confirme que son budget sera amputé de 230 000 $ dans les prochaines semaines, mais préfère pour le moment ne pas commenter davantage. 

M. Dupuis n’a pourtant pas caché son inquiétude dans un communiqué de presse du député néo-démocrate John Vanthof qui critique les compressions du gouvernement Ford.

Nous avons besoin de ces fonds, car nous n’aurons pas le choix de réduire le personnel de première ligne, ce qui est inacceptable alors que nous fonctionnons déjà à effectifs réduits.

Jacques Dupuis, directeur, Au Château

M. Dupuis somme la ministre des Soins de longue durée, Merrilee Fullerton, de revoir le financement des foyers de soins et des salaires de son personnel.

Le syndicat représentant les infirmières et préposées aux soins se dit préoccupé alors que le président local, Daniel Roy, cherche encore à discuter de la situation avec la direction.

Financement des bailleurs de fonds

Dans une déclaration écrite, la ministre Merrilee Fullerton dit tendre la main aux gestionnaires de centres de soins de longue durée pour assurer une transition sans heurts du mode de financement.

Elle ajoute que le gouvernement conservateur investit cette année 72 M$ de plus que l’an dernier en plus d’avoir promis 1,75 milliard $ pour l’ajout de 15 000 nouveaux lits de soin de longue durée.

La province augmente aussi de 2,3 % les frais que doivent payer les résidents de ces foyers. La hausse représente en moyenne 500 $ par année pour une personne de la classe moyenne. 

La Municipalité de Nipissing Ouest contribue également au financement annuel du foyer Au Château. Le directeur général de la Ville, Jean-Pierre Barbeau, s’attend maintenant à ce que l’établissement demande plus d’argent à la Municipalité.

Au Château compte 162 lits.

Nord de l'Ontario

Établissement de santé