•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Youppi! : celui qui réjouit les partisans depuis plus de 40 ans

Entourée de la foule au stade olympique de Montréal, la mascotte Youppi! tient une caméra de Radio-Canada.

Depuis 40 ans, la mascotte Youppi! amuse les spectateurs.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Il n’a jamais prononcé un mot, mais son charme est indéniable. Depuis plus de 40 ans, le dodu et sympathique Youppi! égaye la foule avec son pelage orangé et ses drôles de mimiques. À l'occasion de la sortie du balado Dans la tête de Youppi!, retour sur la carrière de cette mascotte indissociable du sport professionnel montréalais.

Youppi! : turbulent mais attachant

Baseball des Expos, 14 avril 1979

« Tiens, mais c’est Youppi! Ça, la nouvelle mascotte des Expos! C’est une réussite! Il est extrêmement amusant! »

— Une citation de  Guy Ferron, animateur

C’est ainsi que les animateurs du Baseball des Expos, Guy Ferron et Jean-Pierre Roy, présentent Youppi! au moment où il fait pour la première fois son entrée au stade olympique, le 14 avril 1979.

Quelques mois plus tard, le 17 septembre 1979, aux Coqueluches, Yoland Guérard et France Castel reçoivent Roger D. Landry, vice-président au marketing et aux affaires publiques des Expos de Montréal. Il est aussi le concepteur et le père de Youppi!.

Les Coqueluches, 17 septembre 1979

« J’en ai eu l’idée et j’en reçois beaucoup de compliments. L’année dernière, j’avais une autre mascotte et je peux vous assurer que ç'a été une catastrophe. »

— Une citation de  Roger D. Landry, concepteur de Youppi!

Le concepteur fait ici référence à Souki, la mascotte de la saison 1978 des Expos, un personnage formé d’une balle de baseball géante qui rappelait Mr Met, des Mets de New York. Le bonhomme était vêtu d’un habit de cosmonaute muni d’étranges d’antennes.

Souki effrayait les tout-petits. Heureusement, la confortable peluche orange est venue les rassurer à compter de l’année suivante.

Sur le plateau de l’émission, Youppi! fait le beau en se déhanchant devant les dames de l’auditoire, qui ricanent. Il se montre même un peu affectueux avec France Castel.

Roger D. Landry explique qu’une rencontre de production a lieu avant chaque match des Expos. Lors des matchs très importants, Youppi! est tenu de se faire moins bruyant pour ne pas déconcentrer les joueurs.

Il faut dire que Youppi! sait se faire tapageur afin de perturber l’adversaire.

Le 23 août 1989, la mascotte des Expos saute à pieds joints sur le toit de l’abri des joueurs des Dodgers. Le gérant Tommy Lasorda, qui n’entend pas à rire, le fait expulser. Il deviendra ainsi la première mascotte à se voir montrer la porte par un arbitre lors d’un match du baseball majeur. Youppi! est revenu à la fin de cette partie de 22 manches, la plus longue de l’histoire des Expos.

Le père de Youppi! a tout de même de quoi être fier puisque Youppi! figure au Temple de la renommée du baseball aux côtés de Famous Chicken, des Padres de San Diego, et de Phillie Phanatic, des Phillies de Philadelphie.

Nouvelle recrue du Tricolore

Le 16 septembre 2005, au Téléjournal, la journaliste Mélanie Bourgeois assiste à la conférence de presse qui présente Youppi! dans son nouvel uniforme : celui des Canadiens de Montréal.

Téléjournal/Le Point, 16 septembre 2005

Youppi! passe de nouveau à l’histoire en devenant la première mascotte à amuser les fans de deux sports professionnels différents.

Pour le Canadien de Montréal, il s'agit de sa première mascotte en 96 ans d’existence.

Depuis le départ des Expos, Youppi! avait été approché par une dizaine d’autres organisations sportives.

Le concepteur de la mascotte, Roger D. Landry, « ne croit pas qu’il y ait un meilleur endroit que le Canadien de Montréal » pour que Youppi! continue à apporter du bonheur aux enfants, comme il l’a fait durant 26 ans avec les Expos.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.