•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet d'un sentier le long de la voie ferrée à Saskatoon déraille

Des selles déposées entre deux rails d'une voie ferrée.

Le sentier multifonctionnel le long des voies ferrées vise notamment à éviter que les gens ne marchent directement sur les rails.

Photo : VIA Rail

Radio-Canada

La Ville de Saskatoon fait face à un obstacle de taille dans son projet de construire un sentier multifonctionnel le long des voies ferrées dans l’ouest de la ville. Certains des terrains sont déjà loués.

Selon le projet initial, le sentier côtoierait le chemin de fer du Canadien Pacifique depuis la rue Idylwyld Drive jusqu’à l’avenue W Sud. Ce sentier vise notamment à éviter que les gens ne marchent directement sur les rails.

Dans un rapport présenté au conseil municipal lundi, le directeur du transport de Saskatoon, Jay Magus, indique que les terres qui se situent le long de la voie ferrée, entre l’avenue F et l’avenue K, ne peuvent pas faire l'objet d’une construction actuellement.

Nous allons travailler avec le Canadien Pacifique pour comprendre les baux en vigueur et connaître leur date d’échéance. Éventuellement, la Ville pourra faire partie des baux dans les prochaines années, déclare-t-il.

Entre-temps, la Ville prévoit de construire une portion du sentier, entre l’avenue D sud et l’avenue F sud.

Une carte de la ville de Saskatoon avec une partie tracée en rouge.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le sentier ne peut pas actuellement être construit sur les terrains de la portion marquée en rouge sur la carte. Le Canadien Pacifique les avait déjà loués à d'autres gens.

Photo : Ville de Saskatoon

Un membre de l’association Walking Saskatoon, Warrick Baijius, affirme que le projet améliorera la sécurité des piétons et des cyclistes dans le secteur. Il soutient que la Ville devrait le réaliser au complet, même si cela devrait prendre plus de temps.

Il se peut que ce ne soit pas un sentier continu, dans les prochaines années. Mais la Ville peut le considérer comme un projet de construction à long terme. Elle peut alors signer des contrats avec le Canadien Pacifique lorsque les baux [actuels] arrivent à terme, explique-t-il.

En 2013, le coût initial du projet était évalué à 1,5 million de dollars. La Ville estime que ce coût pourrait augmenter de 1 million de dollars si des passages à niveau améliorés devaient être construits pour pouvoir réaliser entièrement le projet.

Elle prévoit de faire une demande pour obtenir un financement du gouvernement fédéral qui pourrait s’élever à 1,2 million de dollars.

Avec les informations de Guy Quenneville, CBC News

Saskatchewan

Politique municipale