•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saguenay s’engage à lutter contre le suicide

La détresse et le suicide sont partout.

Photo : getty images/istockphoto / KatarzynaBialasiewicz

Radio-Canada

La Ville de Saguenay est la première à adopter une charte pour la prévention du suicide. La Municipalité démontre ainsi son intention d’offrir du soutien aux employés et aux citoyens qui en ont besoin.

La mairesse en a fait l’annonce mardi, en marge de la Journée mondiale de prévention du suicide.

André Houle et Josée Néron en entrevue.

Le dg du Centre de prévention, André Houle, et la mairesse Josée Néron en studio.

Photo : Radio-Canada / Vicky Boutin

Cette charte est une création du Centre de prévention du suicide 02. Le directeur général de l’organisme, André Houle, souhaite que l’initiative fasse boule de neige à l'échelle du Québec. On va espérer une contamination!, mentionne-t-il.

Saguenay s’engage à promouvoir les services d’aide disponibles, dont ceux du centre de prévention. La Ville va aussi soutenir le déploiement d’un réseau régional de sentinelles pour prévenir le suicide.

Toutes les organisations peuvent faire ce genre de démarche pour lancer un message clair à savoir qu’on va avoir des antennes, être près des gens et inciter les gens [à consulter].

Josée Néron, mairesse de Saguenay

Un phénomène qui persiste

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, une moyenne de 40 suicides est enregistrée chaque année, et plus de 800 personnes tentent de s’enlever la vie.

Des citoyens écoutent la présentation d'un membre de l'équipe du Centre de prévention.

Des citoyens visitent le Centre de prévention du suicide 02 pour la journée portes ouvertes.

Photo : Radio-Canada

André Houle indique que les cas ont diminué au cours des dix dernières années, mais la situation stagne.

Afin de faire connaître ses services, le Centre de prévention du suicide a ouvert les portes de son quartier général dans l’arrondissement de Chicoutimi pour la toute première fois. Les citoyens étaient invités à venir découvrir les lieux et à échanger avec les équipes en place.

Saguenay–Lac-St-Jean

Santé publique