•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début de la chasse à l'orignal sur la réserve faunique Duchénier

Un orignal dans la forêt.

Un orignal peut être abattu par groupe de deux à quatre chasseurs.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La chasse à l'orignal avec arme à feu commence mardi à 16 h sur la Réserve faunique Duchénier, au sud-ouest de Rimouski. Les chasseurs auront droit à quelques heures de chasse seulement pour cette première journée, puisque la loi québécoise interdit de chasser la nuit.

Au Québec, il n'est pas permis de chasser dans la période comprise entre une demi-heure après le coucher du soleil et une demi-heure avant son lever.

D'ici au 17 octobre, les chasseurs pourront abattre un orignal par groupe de deux à quatre chasseurs.

Le directeur général de la Réserve faunique Duchénier, Maxime Gendron, estime que la chasse sera bonne cette année puisque le territoire présente une haute concentration d'orignaux.

On est supérieur à 20 orignaux au 10 km², sur les zones du Bas-Saint-Laurent. [...] Il y a des secteurs au Québec où ce n'est même pas un [orignal] au kilomètre carré.

Maxime Gendron, directeur général de la Réserve faunique Duchénier

Il est permis, sur cette réserve, de prélever un mâle, un veau ou une femelle par année.

Au contraire, les autres territoires de chasse du Bas-Saint-Laurent ne permettent qu'une année sur deux l'ouverture de la chasse à toutes les catégories d'orignaux.

Avec les informations de Louis Lessard

Bas-Saint-Laurent

Chasse et pêche