•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À la veille du déclenchement des élections, les pancartes commencent à apparaître

Deux photos du même emplacement montrant une pancarte retirée et, dans le passé, la pancarte qui était présente.

Marc Serré a retiré temporairement des pancartes sur le territoire de la ville du Grand Sudbury.

Photo : Radio-Canada

Miguel Lachance

Le candidat libéral sortant dans la circonscription de Nickel Belt, Marc Serré, a commencé à poser des pancartes dans la circonscription pour sa campagne de réélection. Son adversaire néo-démocrate Stef Paquette dénonce celles installées dans le Grand Sudbury, car elles contreviennent à un règlement municipal limitant la période permise pour installer ces affiches.

M. Paquette a critiqué lundi sur les réseaux sociaux l’apparition des pancartes de son adversaire libéral dans le secteur Azilda, avant de supprimer sa publication.

Gros plan de Stef Paquette qui afficher un sourire.

Le candidat néo-démocrate a retiré de sa page Facebook ses critiques à l’endroit de son adversaire libéral qui a déjà installé des pancartes dans le Grand Sudbury.

Photo : Facebook/Stef Paquette

Élections Canada n’a pas de règlement concernant l’installation d’affiches avant le déclenchement d’une élection.

Cependant les provinces et les municipalités peuvent décider d’imposer des restrictions en ce sens.

C’est le cas entre autres dans le Grand Sudbury et à Toronto, où les candidats doivent attendre le début officiel de la campagne électorale.

À Ottawa, les candidats peuvent installer leurs pancartes 60 jours avant le scrutin.

Du côté de Nipissing Ouest, également dans la circonscription de Nickel Belt, la Municipalité exige que les pancartes soient retirées dès le lendemain de l’élection, mais n’empêche pas leur installation en période préélectorale.

Une pancarte électorale sur le bord d’une rue.

Des pancartes de M. Serré ont également été installées dans d’autres municipalités de la circonscription, dont Nipissing Ouest. Celles-ci respectent la réglementation municipale.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

M. Paquette a exprimé sa déception face au manque de respect de la loi par M. Serré dans un courriel envoyé à Radio-Canada.

Nos députés sont élus pour créer de nouvelles lois ou pour modifier celles qui existent déjà pour mieux servir les Canadiennes et Canadiens. Donc, il est juste normal que l’on s’attende à ce que nos députés soient les premiers à respecter ces lois, qu’elles soient une loi fédérale, provinciale ou municipale.

Stef Paquette, candidat néo-démocrate dans la circonscription de Nickel Belt

Il y a une dizaine de candidats dans la région du Grand Sudbury qui se présentent aux élections du 21 octobre prochain, mais drôlement, à ce que je sache, Marc Serré est le seul à avoir érigé ces pancartes électorales, ajoute M. Paquette.

M. Serré se défend en indiquant que le règlement de la Ville du Grand Sudbury ne précise pas que les affiches électorales ne doivent être installées qu’après l’appel de la période de bref de l’élection.

Il explique que la Loi sur la modernisation des élections prévoit que la période préélectorale commence le 30 juin de l'année de l'élection.

Nous avons été informés que la municipalité clarifierait la définition d'une période électorale lors d'un prochain examen du règlement municipal sur les enseignes municipales cet automne.

Marc Serré, député et candidat libéral de Nickel Belt

Dans un effort de collaboration avec la municipalité et notre volonté de faire campagne de bonne foi, nous avons convenu d’enlever les affiches électorales dans les limites de la ville du Grand Sudbury, ajoute le député.

Nord de l'Ontario

Politique fédérale