•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois projets de recherche sur le vieillissement reçoivent des subventions

Deux personnes âgées sont assises sur un banc, de dos.

Des chercheuses de l'Université de Sherbrooke s'intéressent au vieillissement.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Trois chercheuses de l'Université de Sherbrooke au Centre de recherche sur le vieillissement du CIUSSS de l'Estrie-CHUS ont reçu un total de 2,5 millions de dollars de Québec afin de mieux comprendre le vieillissement de la population et améliorer les conditions des personnes âgées.

Nancy Presse a reçu 1,5 million de dollars pour poursuivre l'étude amorcée en 2004 d'un groupe de près de 1800 personnes âgées pour en savoir davantage sur les facteurs qui influencent le vieillissement.

Ceux qui sont toujours vivants, on va aller voir ceux qui ont vieillissement actif, qui sont très satisfaits de leur situation de vieillissement, qui sont toujours dans leur domicile. Eux, il y a 13 ou 14 ans, c'était quoi leurs habitudes de vie. Est-ce que leurs habitudes de vie ont été déterminantes pour qu'ils aient un vieillissement actif aujourd'hui?, explique-t-elle.

Pour la chercheuse, il ne fait aucun doute que ces données aideront également les établissements de santé. Ils pourront mieux planifier les services pour les gens les plus âgés de notre société et en particulier ceux qui vivent toujours dans leur chez-soi.

La collecte de données s'amorcera au printemps prochain.

Mélanie Levasseur et Véronique Provencher ont également reçu des subventions du Fonds de recherche du Québec.

Mme Levasseur s'intéressera à un « plan d’action intersectoriel favorisant une santé, une valorisation et une participation sociale accrues des Québécois vieillissants ». De son côté, Mme Provencher souhaite créer « un guichet unique en mobilité pour optimiser l'autonomie des aînés ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !