•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Un arbre couché sur le vestibule d'une maison.

La plupart des polices d'assurance couvrent les dommages causés par un arbre qui tombe sur une maison en raison des intempéries.

Photo : Gracieuseté de Martial Comeau

Patrick Lacelle

Dorian a causé beaucoup de dommages et de pertes dans les Maritimes : des maisons inondées, des arbres tombés sur des toitures, des bateaux coulés, des véhicules endommagés par des débris... Il est maintenant le temps de faire une réclamation à votre assureur, mais êtes-vous couvert?

Selon le Bureau d’assurance du Canada (BAC), la majorité des polices d’assurance vont couvrir les dégâts provoqués par un arbre qui tombe sur une maison et la perte de nourriture causée par une panne d’électricité.

Si le pare-brise de votre voiture est fracassé par une lourde branche brisée par les vents de Dorian, vous êtes couverts par la majorité des polices d’assurance automobile, à moins d’avoir choisi une assurance à risques spécifiques ne comprenant pas un tel scénario.

Des débris couchés sur des voitures garées le long d'une rue.

Une toiture soufflée par Dorian est tombée sur ces voitures à Halifax.

Photo : Radio-Canada / Michèle Brideau

Mais ce n’est pas toujours aussi simple. Dans le cas d'une inondation, par exemple, un propriétaire pourra obtenir un dédommagement pour un sous-sol inondé seulement s’il a souscrit une police d’assurance appropriée.

Ça dépend vraiment si vous avez opté pour la couverture supplémentaire. En ce qui en concerne les inondations, c’est vraiment dépendant de si on a demandé cette assurance supplémentaire, explique Vanessa Barrasa, du BAC.

Les marées de tempête causées par Dorian et ses vents ont endommagé des roulottes installées sur la côte ainsi que de nombreux bateaux de pêche et de plaisance. Les produits d’assurance varient beaucoup par type de véhicule récréatif et d’embarcation.

Il y a plusieurs différents types de polices d’assurance maritime pour les bateaux et autres. Donc, c’est vraiment préférable de contacter son agent pour discuter de la police à laquelle vous êtes inscrit, souligne Mme Barrasa.

Un voilier déposé sur des rochers sur la rive d'une marina.

Un voilier échoué à la marina de Shediac

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

Le BAC donne aussi quelques conseils pour faire des réclamations dans des circonstances comme celles de Dorian.

Il suggère par exemple de conserver toutes les factures et pièces justificatives des dépenses encourues. Il est aussi important de documenter toutes les pertes en captant des images (vidéo ou photo).

Le BAC recommande aussi de contacter votre assureur afin de bien comprendre votre couverture.

Nouveau-Brunswick

Incidents et catastrophes naturelles